ANG Diplomacia /Embaixador do Canadá promete reforçar laços de cooperação com Guiné-Bissau ANG Comércio/Lançada campanha sobre sensibilização e consumo de produtos locais na UEMOA AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Le délai du retrait des cartes d’électeur prorogé au 25 octobre (CEI) ANG Clima/Setembro de 2020 foi o mais quente desde que há registros APS PROJET ENERGIE OMVG : 2200 IMPACTÉS DE KAFFRINE INDEMNISÉS À HAUTEUR DE 800 MILLIONS APS ENTRÉE AU SÉNÉGAL : UN TEST NÉGATIF DE CINQ JOURS SERA EXIGÉ À PARTIR DE MERCREDI (MINISTRE) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: La CEI regroupe les centres de retrait des cartes d’électeur à Gagnoa AIP Après la suspension du mot d’ordre de grève de la FESCI, l’école toujours fermée à Bédiala et à Zoukougbeu Des parents et élèves venus s’informer AIP Les populations appelées à la sérénité face aux spéculations sur la tenue de la présidentielle AIP Présidentielle 2020: La CEI regroupe les centres de retrait des cartes d’électeur à Gagnoa

Gabon/Oyem: Elaboration d’un nouveau protocole pour l’exploitation de la carrière de pierres d’Endome


  28 Septembre      9        Economie (10016),

   

Libreville, 28 Septembre (AGP)- Il était temps pour les parties concernées, mairie, population et la société exploitant la carrière de pierres d’Endome de se retrouver. Ces retrouvailles ont eu lieu vendredi dernier au cabinet de travail de Christian Menguey Abessolo, l’édile de la commune d’Oyem, chef-lieu de la province du Woleu-Ntem (Nord du Gabon). Ce tour de table avait pour objet la clarification de la destination de la part, en numéraire, qui revient aux populations dans l’exploitation de cette carrière.
Exploitant ladite carrière depuis trois ans, après négociation avec un natif d’Endome, un quartier du premier arrondissement de la commune d’Oyem, la société Ferreira n’était pas à jour de ses obligations vis-à-vis des populations.

En effet, pour les populations riveraines, cette entreprise est en porte en faux avec le cahier de charge qu’elle a elle même paraphée.

Toute chose qui a conduit le maire du 1er arrondissement John Frédéric Minang à effectuer un déplacement sur les lieux, afin de s’entretenir avec d’une part les populations et d’autre part la direction de la société concernée.

C’est le 24 septembre dernier, en présence du maire de la commune que les deux parties ont, semble-t-il trouvé un terrain d’entente sur les points d’achoppement.

«Il a été convenu que les populations mettent une parcelle à la disposition de l’entreprise destinée a la construction d’une école et des logements pour les enseignants, de même, la société est disposée à reprendre l’entretien de la route», a expliqué le maire, soulignant que la cacophonie venait du fait que les populations avaient créé deux associations qui prenaient chacune de l’argent auprès de l’entreprise et ce, au nom des populations.

A l’entendre, certains allaient jusqu’à insinuer que la municipalité piochait également, auprès de la société, dans la part qui revient aux populations.

Avec le très prochain nouveau protocole d’entente en cours d’élaboration, gageons que la sérénité revienne, afin que l’exploitation de la carrière profite à l’ensemble des habitants du quartier Endome.

Dans la même catégorie