MAP L’intervention du Maroc à El Guergarat était nécessaire après l’épuisement des efforts diplomatiques (journaliste espagnol) MAP CHAN-Cameroun 2021 : Résultats des matches du mercredi 27 janvier MAP Pacte mondial sur les réfugiés : Participation marocaine à une consultation préparatoire de la Réunion de hauts fonctionnaires MAP CHAN (Cameroun-2021) : La sélection nationale affronte la Zambie en quarts de finale APS SALL PRÉOCCUPÉ PAR LE CONTRÔLE DE LA PROSPECTION GÉOLOGIQUE ET DES ACTIVITÉS D’EXPLOITATION MINIÈRE APS MACKY SALL APPELLE À DILIGENTER LA STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT DE L’INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ANGOP COVID-19: ANGOLA RECUPERA 214 PACIENTES E REGISTA 27 NOVOS CASOS AIP Côte d ‘Ivoire-AIP/ Un taux de 28% de décaissement des fonds du PAGEF à mi-parcours de sa mise en œuvre AIP Côte d’Ivoire – AIP/ L’université de Korhogo forme des greffeurs d’arbres à karité AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les risques naturels rendant la commune de Grand-Lahou et les villages côtiers vulnérables bientôt pris en charge

Gabon/Primature: Le suivi de la mise en œuvre des projets de construction d’infrastructures au centre d’une réunion


  24 Novembre      11        Travaux publics (331),

   

Libreville, 24 Novembre (AGP) – Le Premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda a présidé ce mardi 24 novembre 2020, une réunion de suivi de la mise en œuvre des projets de constructions des infrastructures dans les secteurs de l’éducation, de la route et de la santé. Il était question pour le chef du Gouvernement, d’élaborer avec les entreprises adjudicataires, les nouvelles procédures de paiement afin de lancer les travaux.
Les questions prioritaires en matière d’infrastructures ont été abordées dans les secteurs de l’éducation, la route et la santé, lors de cette réunion dirigée par le chef du Gouvernement, Rose Christiane Ossouka Raponda en présence des ministres des domaines concernés. Les entreprises adjudicataires ont été entendues par les membres du gouvernement, dans le cadre du suivi et du financement de certains travaux qui n’avaient pas encore été budgétisés.

Concernant le secteur éducatif, le Directeur général de la société de construction plomberie et chaudronnerie, entreprise adjudicataire chargée de réhabiliter le lycée technique de Ntoum, M. Mayabi, a décliné devant le ministre de tutelle, Patrick Mouguiama-Daouda, la nature de la tâche qui l’incombe. «Nous intervenons dans le cadre de la réhabilitation du lycée technique de Ntoum, plus précisément les internats. Le Premier ministre nous a rassurés dans le cadre du paiement imminent des travaux à venir. Ils doivent être réalisés pour février 2020, elle nous a garantie le démarrage des travaux d’ici peu que les financements seront disponibles», a-t-il expliqué.

Le secteur routier quant à lui était représenté par le Directeur général de SOCOBA-EDTPL, Jean-Claude Baloche Ondimba et Salame Hani du Contrôle étude et Construction.

Pour Jean-Claude Baloche Ondimba, la situation physique des projets et le paiement ont été l’objet de sa visite. «A la demande du Premier ministre, nous avons élaboré les différents projets et leur situation physique. Il s’agit de voir ensemble les problèmes les plus importants et les règlements. Le problème le plus important est celui du Boulevard Triomphal, voir dans les mois qui viennent comment ce problème sera résolu», a-t-il indiqué, sous le regard du ministre en charge des infrastructures, Léon Armel Bounda Balonzi.

Salame Hani a quant à lui, évoqué l’entretien du secteur routier de l’axe Makokou-Lac Mouniandji dans la province de l’Ogooué-Ivindo. «Nous avons évoqué le démarrage des travaux d’entretien de l’axe Makokou-Lac Mouniandji entre le PK80 et le PK160, il a été question d’élaborer les nouvelles procédures de paiement. Nous sommes là pour accompagner le gouvernement dans son nouvel élan», a-t-il déclaré.

Le secteur de la santé était représenté par Ferdinand Michel Zogo Yallis. En présence du ministre de tutelle, Dr. Guy Patrick Obiang Ndong, ce dernier a présenté son plan d’action en tant que société de construction. De nouvelles infrastructures hospitalières sont en projet de construction et de réhabiilitation. Le Premier ministre a rappelé sa volonté de poursuivre la politique du président de la République Ali Bongo Ondimba, celle d’accompagner la population gabonaise dans l’amélioration des conditions de vie.

Etait également présent, le ministre du Budget et des Comptes publics, Sosthène Ossoungou Ndibangoye, qui aura la charge de procéder au financement desdits projets, conformément aux procédures arrêtées.

Dans la même catégorie