AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le nouveau sous-préfet de Ndouci a pris service AIP Côte d’Ivoire-AIP/L’intérimaire du sous-préfet de Yocoboué traduit la solidarité de l’administration aux populations APS LE STADE DEMBA DIOP DÉSORMAIS MIS À LA DISPOSITION DE LA FSF APS LES BIBLIOTHÉCAIRES INVITÉS À INTÉGRER LES LANGUES NATIONALES DANS LEUR TRAVAIL APS KOLDA : DES ACTEURS LOCAUX INITIÉS À LA GESTION DURABLE DES DÉCHETS SOLIDES APS UN PROGRAMME DE 30 MILLIARDS POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L’ARTISANAT APS MACKY SALL AU SOMMET SUR LA LUTTE CONTRE LES FAUX MÉDICAMENTS GNA NISCOPS launched to promote sustainable and climate-smart oil palm production GNA KOFARB Ghana to establish paint production plant in Ghana GNA Abutia – Tedeafenui D/A Basic School gets five-unit classroom block

Gabon/Projet de loi des finances 2020 : Roger Owono présente l’exposé des motifs devant les députés


  4 Novembre      84        Société (14204),

   

Libreville, 4 novembre (AGP) – Le ministre gabonais de l’Economie et des Finances, Roger Owono Mba a fait la présentation, ce lundi 04 novembre à Libreville, de l’exposé des motifs du projet de loi des finances 2020 à l’Assemblée nationale. Cet exercice conforme à la constitution a été l’occasion pour les élus du peuple de poser plusieurs questions au membre du gouvernement sur plusieurs faits qui démontrent la faible exécution des précédentes lois des finances.

Dans son exposé des motifs, Roger Owono Mba a dévoilé aux députés, les prévisions budgétaires contenues dans le projet de loi de finances 2020. Celles-ci sont arrêtées en recettes et en dépenses à 3330, 77 milliards de francs CFA contre 3033, 42 milliards en 2019, soit une hausse de 297,36 milliards par rapport à l’exercice 2019.

La présentation du membre du gouvernement gabonais a fait suite à des échanges, dans le volet des questions-réponses avec les députés. Ces échanges ont permis à l’hôte des élus du peuple d’apporter des précisions sur certains points relevés par ses interlocuteurs. Au nombre des points soulevés par les parlementaires, on note notamment l’apurement de la dette intérieure, le paiement des arriérés des salaires, les investissements, le Fonds d’initiative départementale (FID), initié par le président de la République, Ali Bongo Ondimba, pour le développement des 43 départements que compte le pays, les engagements extérieurs du Gabon et les prochains décaissements du FMI.

Sur la dette intérieure il a répondu que le club de Libreville à travers lequel le remboursement de la dette intérieure est effectif, pour illustrer la volonté du gouvernement de répondre à cette problématique.

S’agissant de l’engagement du Gabon à l’extérieur, il a fait savoir aux députés qu’un travail est en cours avec le ministère en charge des Affaires étrangères.

S’exprimant sur le FID, Roger Owono Mba a dit la nécessité de financer des projets déjà prêts à être mis en œuvre avec études de faisabilité déjà réalisées.

Le projet de loi de finances est rédigé et présenté, au nom du Premier ministre et en liaison avec l’ensemble des ministres sectoriels, par le ministre chargé de l’Economie et des Finances. Cette rédaction se fait sur la base du cadre macroéconomique et des débats budgétaires tenus préalablement au parlement.

Après le passage du ministre de l’Economie et des Finances, le tour reviendra à d’autres membres du gouvernement d’être auditionnés par les députés à partir de ce mardi 5 novembre 2019.

Dans la même catégorie