APS THIÉNABA : DES ’’ÉTUDES SONT EN COURS’’ POUR L’ÉLECTRIFICATION DU VILLAGE DE THIOTY (DG SENELEC) AIP Communiqué du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique « Point de la situation de la COVID-19 au 23/10/2020 » AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : L’UE appelle les acteurs politiques ivoiriens à accélérer le dialogue MAP Guinée/présidentielle : 5 morts dans des violences post-électorales AGP Gabon: Reprise progressive des activités de la Société des bois de Lastourville ANP Niger : Les nouveaux membres du Comité Scientifique du CNRA se présentent au Premier Ministre ANP DIFFA : Cérémonie de présentation de semences améliorées produites par l’ONG WHH AGP Gabon : Evolution de la crise sanitaire, Task force et actualité international au menu du point de presse du Porte-parole de la Présidence APS DEUX PIROGUES DE MIGRANTS CLANDESTINS INTERCEPTÉES CE VENDREDI, AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le CEECI et plusieurs organisations estudiantines rendent hommage à Alassane Ouattara à l’UAO de Bouaké

Gabon/Projet de loi des finances 2021, le Gouvernement s’y attèle déjà


  8 Octobre      15        Economie (10053),

   

Libreville, 08 Octobre (AGP) – Le projet de loi des finances 2021 a été au centre du Conseil interministériel présidé, le mardi 06 octobre écoulé, par la Première ministre gabonaise, Rose Christiane Ossouka Raponda, par visioconférence, indique un communiqué de la communication gouvernementale parvenu à l’AGP.

Ce sujet, débattu au cours de la rencontre, a été marqué la présentation pour examen du projet de loi des finances 2021.

Ce projet de loi de finances est vivement attendu par les populations. Ce, au regard de l’impact de la Covid-19 qu’a connu fortement la mise en œuvre des lois de finances initiale et rectificative 2020. Sans oublier le fait que lors de la déclaration de politique générale de la Cheffe du gouvernement en septembre dernier, elle a placé son action sur la relance de l’économie et la priorité aux préoccupations des populations, sur instructions du président de la République, Ali Bongo Ondimba.

Le projet de loi de finances 2021 devra préalablement être adopté en conseil des ministres après être transmis respectivement à l’Assemblée nationale et au Sénat pour examen et adoption avant la fin du mois du décembre.

En plus du projet de loi de finances 2021, d’autres projets de texte ont également été au centre de ce tour de table. Le ministre des Affaires étrangères, Pacôme Moubelet Boubeya, a présenté le projet de loi autorisant la ratification de l’accord sur la non-imposition et la prévention de l’évasion fiscale en matière d’impôt sur le revenu signé avec les Emirats Arabes Unis. Il a également présenté le projet de Loi autorisant la ratification de la Convention entre le gouvernement Gabonais et le gouvernement Italien en vue d’éviter les doubles impositions en matière d’impôts sur le revenu et de prévenir l’évasion fiscale. Tout comme, il a présenté le Projet de Loi autorisant la ratification de l’Accord commercial entre le Gouvernement Gabonais et le Gouvernement de la République d’Afrique du Sud.

Le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage, de la Pêche et de l’Alimentation, Biendi Maganga Moussavou, a, quant à lui, soumis au Conseil le projet de loi portant politique semencière et végétale en République Gabonaise.

S’agissant de la politique générale, le ministre de la Culture et des Arts, Michel Menga M’Essone, a fait une communication relative à la découverte de la grotte d’Irongou, puis une autre sur la rencontre qu’il a eue avec le Collectif des Artistes et Hommes de Culture Gabonais.

Dans la même catégorie