AGP Société : le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique en visite de travail à l’université de Kindia AGP Yomou/Administration: Le nouveau directeur préfectoral de la jeunesse installé dans ses fonctions. AGP Tougué/Administration : Prise de fonction du nouveau préfet. AGP Allègement des mesures de barrières Sanitaires dans les secteurs du transport, du Tourisme, des sports et de la culture (Communique) GNA Covid-19 : NSA meets with heads of Contact sports after President lifts restrictions GNA GRNMA temporarily suspends strike action pending further negotiations GNA Govt extends free water policy to end of 2020 GNA Political Parties outline their plans for Fisheries sector MAP Côte d’Ivoire/présidentielle : la candidature du président Ouattara n’est pas « négociable », affirme son parti APS ALIOUNE TINE DEMANDE ‘’LA LIBÉRATION IMMÉDIATE’’ DES RESPONSABLES POLITIQUES ARRÊTÉS DEPUIS LE PUTSCH

Gabon/Projet Graine: Vers la relance des activités dans le Woleu-Ntem


  8 Septembre      8        Agriculture (1507),

   

Libreville, 08 Septembre (AGP) – La Coordination du Projet «Gabonaises des réalisations agricoles et des initiatives des nationaux engagés (Graine)» pour la province du Woleu-Ntem (nord), a entamé lundi dernier, une campagne de mobilisation et de recensement des coopératives agricoles affiliées audit Projet, en perspective de la relance des activités pour l’exercice 2020-2021, a affirmé mardi le Coordonnateur provincial,  Alain Hubert Charbonnier.

Au cours des échanges prévus à cet effet dans tous les départements de la province du Woleu-Ntem jusqu’en fin de semaine, les coopérateurs seront notamment édifiés sur la nouvelle vision du Projet ‘’Graine’’ afin de repartir sur de nouvelles bases et booster davantage les productions. C’est ainsi que des innovations et des orientations seront apportées en vue de corriger les insuffisances du passé, et un nouveau recensement des coopératives en activités sera également fait, a précisé mardi, le Coordonnateur provincial.

Par le passé, beaucoup d’efforts ont été entrepris par la Sotrader en termes de fourniture de matériel agricole, d’aménagement de sites, de planting de banane et de manioc dans les six provinces impactées par le Projet, et où un peu plus de 1500 hectares de plantations ont été aménagés. En dépit de cela, les résultats des récoltes du manioc et de la banane notamment, tardent à atteindre les objectifs fixés par l’Etat. Ces résultats mitigés ont pour origines, entre autres, le conflit homme-faune, l’insuffisance de matériel végétal sain et la mauvaise gestion financière et technique des coopératives.

Il convient de rappeler que la Sotrader est notamment chargée par le gouvernement gabonais, de la mise en œuvre du Programme Graine, lancé en 2014, en vue d’encourager l’émergence d’une nouvelle génération d’entrepreneurs agricoles. Sa mission consiste à développer, promouvoir et mettre en œuvre ‘’Graine’’ dans le cadre des phases de plantations diverses à travers le pays, en vue d’atteindre, à terme, l’autosuffisance alimentaire.

Pour leur part, les agriculteurs réclament, pêle-mêle, la mise en place d’un programme de formation sur la gestion et le fonctionnement des sociétés coopératives, le lancement de la formation technique des coopératives à travers la méthode champ/école paysan, ainsi que la construction des centres techniques équipés dans des zones de production.

En somme, au cours de cette campagne visant à changer la donne, la Coordination provinciale de ‘’Graine’’ du Woleu-Ntem devra faire preuve de pédagogie, d’ingéniosité et de pragmatisme afin de mieux motiver et remobiliser les agriculteurs, et même convaincre les indécis, en cette période de crise sanitaire marquée par le covid-19.

Le Woleu-Ntem compte une quarantaine de coopératives agricoles membres de ‘’Graine’’.

Dans la même catégorie