Togo : L’AFD offre 6,5 milliards FCFA au Togo pour la phase II Togo : Le conseil des droits de l’Homme salue les efforts « significatifs » du Togo Togo : La distribution d’allocations de bourse d’étude aux orphelins de l’ONG AOIB lancée a Lome Togo : Le médiateur de la République déclare ses biens et avoirs devant la cour constitutionnelle ANP Le président Bazoum Mohamed reçoit le bureau du CESOC ANP Niamey : Saisie de 1,433kg de métamphétamine d’une valeur de plus de 96 millions de francs CFA à l’aéroport international Diori Hamani ACAP Le Président de la République reçoit la lettre de créance du nouvel ambassadeur du Rwanda AIP Des femmes leaders exhortées au changement de mentalité pour le développement de San Pedro AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le commissaire du gouvernement de l’OIA-riz présente ses recettes pour une autosuffisance en riz AIP Une centaine de tables-bancs offerts au lycée moderne de Tengrela

Gabon/Réouverture des restaurants: Hugues Mbadinga Madiya inspecte les Restaurants


  29 Octobre      32        Société (37846),

   

Libreville, 29 Octobre (AGP) – En prélude à la réouverture des restaurants le 30 octobre prochain au Gabon, le ministre du Commerce, Hugues Mbadinga Madiya, accompagné de son collègue de la Santé, Dr. Guy Patrick Obiang Ndong, ont effectué, le mercredi 28 octobre écoulé à Libreville, une visite d’inspection des différents restaurants de la capitale gabonaise.

Les deux membres du gouvernement ont voulu se rassurer du respect des règles d’hygiènes inscrites dans le protocole sanitaire, unique condition pour eux, à la reprise des activités au 30 octobre prochain. Ceci conformément aux instructions des plus hautes autorités du pays, dans le cadre de l’allègement progressif des mesures restrictives.

Des visites au cours desquelles, Hugues Mbadinga Madiya et Guy Patrick Obiang Ndong ont rappelé aux propriétaires des espaces commerciaux visités, la nécessité de continuer à respecter et appliquer les règles du protocole sanitaire.

Pour éviter tout relâchement, une brigade mixte sera mise en place pour veiller au respect strict du protocole sanitaire.

«Les opérateurs économiques qui ne respecteront pas les différentes règles édictées seront passibles de sanctions allant du paiement d’une amende à la fermeture pure et simple de leurs espaces commerciaux», ont-ils martelé.

Dans la même catégorie