AIP Des planteurs de cacao de Touleupleu appellent à un climat apaisé AIP Présidentielle 2020 : La popularité de Ouattara facilite la tâche à son équipe de campagne à Bouaflé (Allomo Paulin) ANG Diplomacia /Embaixador do Canadá promete reforçar laços de cooperação com Guiné-Bissau ANG Comércio/Lançada campanha sobre sensibilização e consumo de produtos locais na UEMOA AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Le délai du retrait des cartes d’électeur prorogé au 25 octobre (CEI) ANG Clima/Setembro de 2020 foi o mais quente desde que há registros APS PROJET ENERGIE OMVG : 2200 IMPACTÉS DE KAFFRINE INDEMNISÉS À HAUTEUR DE 800 MILLIONS APS ENTRÉE AU SÉNÉGAL : UN TEST NÉGATIF DE CINQ JOURS SERA EXIGÉ À PARTIR DE MERCREDI (MINISTRE) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: La CEI regroupe les centres de retrait des cartes d’électeur à Gagnoa AIP Après la suspension du mot d’ordre de grève de la FESCI, l’école toujours fermée à Bédiala et à Zoukougbeu Des parents et élèves venus s’informer

Gabon/Santé: Des recommandations strictes pour améliorer l’offre des soins


  13 Octobre      9        Santé (7745),

   

Le ministre de la santé Dr. Guy Patrick Obiang Ndong a initié lundi 12 octobre 2020, une séance de sensibilisation à l’endroit des Directeurs régionaux et centraux des structures hospitalières et des partenaires sociaux sur les attentes et les défis d’offrir à la population des soins de santé de qualité, d’équité et de justice sociale,  au Centre hospitalier Universitaire de Libreville (CHUL).

D’entrée de jeu, le ministre de la santé, Dr. Guy Patrick Obiang Ndong a tout d’abord félicité l’équipe médicale pour son déploiement de lutte contre le Coronavirus avant de préciser les points saillants de cette rencontre.

Pour le patron de ce ministère, l’offre de soins doit désormais être de qualité pour satisfaire et répondre aux besoins des patients. Pour cela, il a interpellé le corps médical quant aux défis qu’ils devront faire face pour améliorer l’offre des soins sur tout le territoire national.

Les grands axes qui devront sous-tendre la politique de santé publique s’articulent sur le renforcement de la performance de l’accès à l’offre de soins et celui du plateau technique; la surveillance des maladies émergentes et infectieuses, ainsi que la réhabilitation du centre pédiatrique d’Owendo en institut de traitement de maladie infectieuse. A cela, s’ajoute entre eutres, le  renforcement du cadre réglementaire,  la mise en place du code de la santé publique et intensifier la sensibilisation sur la lutte contre le Covid-19, afin de maintenir la courbe baissière qu’on observe aujourd’hui.

Toutefois, il est revenu sur l’épineuse question de la gouvernance des structures sanitaires de Libreville et des Provinces. D’un ton ferme, le patron du département de la santé a décrié la gouvernance, les conditions d’entretien et de prise en charge dans les hôpitaux.

«Nous devons changer de paradigme. Nous ne pouvons plus tolérer que les populations se plaignent de la qualité de soins. Certains font des efforts sur l’accueil, le management et bien d’autres. De ce fait, plusieurs responsables seront sanctionnés,  car, les problèmes observés ne sont pas liés aux manques de finances mais aux Hommes qui n’ont aucune volonté de bien faire», a martelé le ministre.

Des avertissements clairs ont également été donnés sur l’utilisation de matériels et d’équipements médicaux qui sont très souvent utilisés à d’autres fins.

Pour réveiller les directeurs généraux et leurs collaborateurs qui sont «dans un état de coma», le ministre compte mener des visites inopinées pour vérifier la qualité d’accueil et de prise en charge administrée aux patients.

Et pour clore ses propos, le ministre de la santé Dr Guy Patrick Obiang Ndong a exigé que chaque responsable puisse rédiger un projet d’établissement participatif qui doit être déposé à sa table au plus tard fin octobre. Ce projet consistera à lister les problèmes et besoins des structures en vue de son amélioration.

Cette séance  a permis de recadrer les professionnels de la santé, dont on espère que les résultats seront probants à l’avenir.

Dans la même catégorie