AIP COVID-19 : Une société minière offre du matériel de protection à l’administration de Bouaflé AIP Covid-19: une quinzaine d’autorisation d’entrée à Abidjan délivrées dans la région du Gboklê AIP COVID-19 : Un opérateur économique offre du matériel de protection au district sanitaire de Bouaflé AIP Un syndicat du transport aérien craint la perte de 122 200 emplois en l’absence d’un soutien de l’Etat AIP Covid-19 : les dons du gouvernement distribués aux populations et institutions de Bonoua AIP Football : le nouveau sélectionneur des éléphants souhaite le retour de Serey Dié en équipe nationale AIP Le comité de veille épidémiologique de Vavoua recherche des moyens logistiques pour la sensibilisation AIP Un agent de la SODECI meurt dans des conditions dramatiques à Bingerville AIP Covid-19 : Des vivres et des non vivres de PFO Africa à des communes AIP Covid-19 : les villages de Séguélon reçoivent des équipements de lavage des mains

Gabon/Supposée reprise des régularisations des situations administratives : la Fonction publique dit qu’il n’en n’est rien


  29 Novembre      35        Finance (426),

   

Libreville, 29 Novembre (AGP) – Il s’agit plutôt d’une mesure interne au ministère des Finances visant à régulariser ceux qui avaient des dossiers en cours de traitement avant le gel des recrutements dans la Fonction publique, selon le responsable de la Communication.

Un communiqué du ministre des Finances faisant état «de la régularisation de situations administratives» des travailleurs de certaines directions sous-tutelle, a créé la cacophonie dans la blogosphère gabonaise. Nombreux y ont vu un message allant dans le sens de la reprise des intégrations, avancements et reclassements pour tous dans la Fonction publique. Il n’en est rien finalement.

Joint au téléphone, le service de Communication du ministre de la Fonction publique a rejeté toute idée du dégel des recrutements dans l’administration publique. Expliquant qu’il s’agit d’une communication interne au niveau du ministère du Budget.

Le document dit ceci : «Dans le cadre des régularisations des situations administratives, je vous demande de procéder à la mise à disposition urgente du listing, comportant la situation exacte des agents en activité dans vos services respectifs et les dossiers physiques y afférents au plus tard le vendredi 29 novembre 2019, directement à mon cabinet et conformément au tableau proposé ci-joint. Il s’agit notamment des intégrations (cas des écoles et autres), des reclassements après stage (cas des écoles).

Pour plus d’éclaircissements, le service Communication du Budget que nous avons joint, a indiqué qu’il s’agit d’«un communiqué interne» visant, pour leur ministre, à faire le point des situations administratives dans son secteur.

Il a reconnu toutefois qu’un des objectifs de cette initiative est l’intégration des agents dont les situations administratives étaient en cours de traitement au moment du gel des recrutements, en septembre 2017. Conformément, a-t-il poursuivi, «à la promesse du Chef du gouvernement, Julien Nkoghé Békalé, d’intégrer progressivement les travailleurs qui se trouvent dans ce cas».

Le responsable de la Communication du ministère des Finances a fait savoir que le traitement de ces situations administratives est consécutif aux échanges menés depuis quelques jours avec les syndicats-maisons. Ces derniers ont suspendu la grève qu’ils menaient depuis quelques jours pour discuter des conditions d’une sortie de crise avec la tutelle. Le règlement des situations administratives fait partie de leurs revendications principales.

Dans la même catégorie