MAP Les Sud-africains appelés à remettre à la police les armes à feu illégales MAP Le Conseil national de l’ordre des notaires salue les sages décisions de SM le Roi dans la gestion du dossier d’El Guerguarat MAP Gabon : Durcissement des mesures restrictives pour lutter contre la 2è vague de coronavirus MAP Afrique du Sud : Les équipes de gestion des catastrophes en alerte à l’approche du cyclone Eloise MAP La SG de l’OIF lance à Dakar un portail dédié aux ressources humaines éducatives GNA Use of Hydrogen Peroxide inactivates coronavirus – Study GNA 85 people arrested for not wearing nose masks in Koforidua GNA Okere District Assembly congratulates Dan Botwe AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La direction d’une société minière échange avec les populations de Prikro AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le nouveau préfet de la Marahoué prend fonction

Gabon/Transport urbain: La protestation du Sylteg crée une carence de taxis


  14 Décembre      16        Société (27639),

   

Libreville, 14 Décembre (AGP)-Le manque de transport en commun s’est fait ressentir sur l’étendue du territoire ce lundi 14 décembre 2020, suite à la pose d’une protestation du Syndicat des transporteurs terrestre du Gabon (Sylteg), obligeant les usagers à marcher sur des longues distances et proposer des sommes faramineuses aux particuliers, pour se rendre d’un point à l’autre.

«Ce matin, nous avons décidé de poser une protestation et interpellation du gouvernement face aux tracasseries policières et rackets dont nous sommes très souvent nous sommes victimes », a confié Robert Menié, Président du Syndicat des transporteurs terrestre du Gabon (SYLTEG). En effet, face aux multiples tracasseries policières et rackets, le syndicat des transporteurs terrestre ont initié cette matinée du lundi 14 décembre, «matinée sans travail». Une stratégie par laquelle, il compte interpeller le gouvernement sur cette situation difficile que les conducteurs de transport commun vivent au quotidien.

Ainsi, ce fut un parcours du combattant ce matin pour les populations. Pour vouloir se rendre dans leur lieu de travail ou encore d’étude, il fallait faire des propositions à des personnels, si non marcher des kilomètres, pour espérer arriver à bon port.

Dans cette perspective, le syndicat compte déposer un préavis de grève la semaine prochaine si, la situation ne se résolve pas, dans les délais. Par ailleurs, il promet que dès demain mardi, tout rentrera dans l’ordre, tout en espérant avoir gain de cause dans les jours avenirs.

Dans la même catégorie