AIP Côte d’Ivoire/JIF 2019 dans le Bounkani: D’importants dons offerts aux groupements féminins AIP Un nouveau bureau MCC chargé de l’égalité entre les genres ouvert en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire/ Deux monuments en construction pour embellir Touba AGP Le Maroc sollicité pour la mise en place d’un Institut supérieur de formation agricole au Gabon AIP Côte d’Ivoire/ Un atelier sur le droit communautaire UEMOA à Abidjan AIP Côte d’Ivoire/ Des séances de dépistage du cancer du col de l’utérus à Yamoussoukro Inforpress Moradores de Cidadela vão pedir na justiça suspensão das actividades do posto de combustível da Enacol Inforpress Bolsa de Acesso à Cultura vai financiar mais 70 escolas e associações a nível nacional Inforpress Porto Novo: Rede de água contempla centena de famílias em Lombo Figueira, Ribeirão Fundo e Água das Caldeiras AIP La Première dame de Côte d’Ivoire appelle à l’accélération des réformes pour le développement du secteur privé et la promotion de l’entrepreneuriat féminin

GABON/Tronçon Pk 12 – PK 105: l’entreprise China State sommée de reprendre les travaux dans 8 jours 


  5 Mars      33        Travaux publics (462),

   

Libreville, 04 Mars (AGP) – Le Premier ministre gabonais, Julien Nkoghé Békalé, a annoncé ce lundi 04 mars, le redémarrage des travaux du tronçon PK 12- PK 105 sur la Nationale-1 dans les huit prochains jours, au sortir d’une séance de travail qui visait à faire le point des différents chantiers routiers. Le gouvernement a sommé l’entreprise adjudicataire chinoise de reprendre les travaux dans huit jours.

Le coût total du chantier PK12-PK105  s’élève à 95 milliards de francs CFA.  L’Etat avait déjà versé 4% des 15% des dépenses qui lui reviennent. Les  85% revenant à l’entreprise chinoise China State.

Le Premier ministre, qui souhaite désormais faire valoir les talents des nationaux, a également évoqué lors de cette rencontre avec le ministre de l’Equipement, des Infrastructures et des Travaux Publics, Arnauld Calixte Engandji Alandji, la question des Régies des travaux publics.

Le ministre des Travaux publics a reçu les instructions du chef du gouvernement  gabonais  de remettre sur pied,  les Régies des travaux publics afin de pallier les problèmes de circulation. Mais surtout, de rompre avec les pratiques qui consistent à solliciter les opérateurs privés dans les tâches dévolues aux agents de l’Etat. Car, «il est temps de réapprendre à faire des choses avec les agents de l’Etat», a indiqué Julien Nkoghé Békalé.

Le ministre des Travaux publics a indiqué que la Direction générale de l’entretien des routes et aérodromes qui regroupent près de 1700 agents se remettront davantage au travail.

Pour un bon suivi des travaux, des séances de travail de mise au point sont prévues désormais avec le prestataire chinois. Entre autres points à l’ordre du jour, la situation des voiries de Libreville, Owendo et Akanda.

Pour M. Engandji Alandji,  de nombreux chantiers sont en cours de réalisation notamment au Camp de police (3e arrondissement), à Nzeng-Ayong (6e arrondissement),  et les ruelles de derrière  »le Tri et colis postaux » des Bas de Gué-gué situées dans le 1er arrondissement de Libreville.

Dans la même catégorie