AIP PSGouv: Une stratégie de gestion des déchets biomédicaux bientôt élaborée AIP Les icônes de la paix des universités formés à la vie associative et au leadership AIP Un dispositif sécuritaire annoncé pour lutter contre le vol des téléphones Android GNA Let’s go back to the roots of Christianity GNA Veep wishes Christians a happy Easter celebration GNA Significance of Easter should spur us to sacrifice for our prosperity–President MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Lamalif Afrique porte la mission de former les jeunes et leur assurer un emploi dans leurs pays d’origine (Maître Gims) APS VERS L’OUVERTURE D’UNE AMBASSADE SÉNÉGALAISE À LA HAVANE (AMBASSADEUR) APS THIERNO BIRAHIM FALL MAGNIFIE LE PARTENARIAT EN VUE AVEC L’AGENCE CUBAINE

GAMOU DE THIÉNÉBA ET DE NDIASSANE : ALY NGOUILLE RASSURE LES ORGANISATEURS


  8 Novembre      24        Religion (1648),

   

Dakar, 08 nov (APS) – Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Aly Ngouille Ndiaye, a réaffirmé jeudi, à Dakar, l’engagement de l’Etat pour un bon déroulement du Gamou dans les citées religieuses de Thiénéba et de Ndiassane, a constaté l’APS. Aly Ngouille Ndiaye s’exprimait à l’occasion d’une réunion préparatoire de la célébration du Mawloud commémorant la naissance du prophète Mouhammad (PSL) dans ces deux localités.
Le gouverneur de la région de Thiès, Amadou Sy et les différents chefs de service concernés ont pris part à la rencontre.
Le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique a enjoint à ces différents services « de respecter tous les engagements qui ont été pris d’ici à la célébration du Gamou ».
Aly Ngouille Ndiaye a aussi suggéré « la tenue de réunions d’évaluation juste après ces événements religieux » en vue « de mieux prendre en compte certaines doléances qui reviennent annuellement. »
Le ministre s’exprimait ainsi après avoir constaté que des questions liées à l’hygiène et à la santé mais aussi à la distribution de l’eau, à l’électricité ont été soulignées aussi bien par la délégation de Thiénéba que par celle de Ndiassane qui fête le Gamou une semaine après la célébration de cet événement religieux prévue le 19 novembre 2018.
Aussi, il a assuré que « toutes les dispositions sécuritaires seront prises », précisant aux deux délégations que l’enveloppe pour la dotation de médicaments et les mesures préventives sera portée à 9 millions de francs CFA au lieu des 10 réclamés par les comités d’organisation respectifs. SMD/MD

Dans la même catégorie