AIP Côte d’Ivoire-AIP/Inter/Foot-transfert : deux ivoiriens rejoignent le club du TP Mazembé AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Urbanisme: cinq quartiers précaires d’Abidjan bientôt déguerpis (Ministre) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un manuel de procédures validé pour le projet « Conservation de la biodiversité à Taï-Grebo-Sapo » NAN Troops overrun terrorists’ enclaves, eliminate scores in Borno, Yobe GNA Three men die after drinking suspected poisoned apketeshie GNA Oti NPP applauds Akufo-Addo on Regional Minister-Designate nomination GNA Chief commends International Needs for helping the rural poor GNA Herbal Industry has the potential to widen Ghana’s foreign exchange earnings – CPMR GNA FDA registers more local products amid COVID-19 GNA Let’s Leverage on CREMA to Improve Community Based Charcoal Production- BDP

GESTION DES CATASTROPHES : APPEL AU RENFORCEMENT DES MOYENS DE LA DPC


  8 Décembre      13        Securité (1801),

   

Dakar, 8 déc (APS) – La Direction de la protection civile (DPC) du Sénégal est appelée à relever les défis de son renforcement afin de pouvoir coordonner et gérer plus efficacement les catastrophes, a souligné mardi à Dakar, une responsable de la CEDEAO.

Bolande Adetoun représentait la commissaire de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour le genre et les affaires sociales à un atelier de renforcement de capacités des acteurs de la gestion des risques de catastrophes.

’’La direction générale de la Protection civile est confrontée à un certain nombre de défis en termes de capacités humaines, techniques et financières pour coordonner et gérer efficacement les acteurs et les catastrophes’’, a-t-elle notamment indiqué.

Elle a particulièrement pointé du doigt l’absence d’une mise à jour de la stratégie et d’un plan d’action national de réduction de risques de Catastrophes.

’’Le Sénégal, en particulier, est l’un des pays de la sous-région les plus gravement touchés par les catastrophes naturelles, les épidémies et les calamités d’origine humaine’’, a fait remarquer Bolande Adetoun.

Elle a, entre autres, cité les inondations, la pandémie de Covid-19, justifiant ainsi l’importance d’une réduction et d’une actualisation du Plan d’action pour la réduction des risques (PRC).

Dans la même catégorie