NAN NDLEA arrests 178 drug offenders, secures 29 convictions in Sokoto APS Un partenariat public-privé préconisé au bénéfice de la santé en Afrique APS Ségolène Royal :  »L’Afrique doit valoriser son potentiel technologique » AIP Côte d’Ivoire: La mairie d’Adiaké menace de retirer 85 lots à des acquéreurs AIP Côte d’Ivoire/ Environ 2500 du Béré attendus au congrès constitutif du RHDP AIP Côte d’Ivoire/ Vers la mise en place de points focaux pour le développement de la région du Gbêkê AIP Côte d’Ivoire: L’illettrisme à la base de la vente de produits périmés dans le Worodougou et le Béré (DR Commerce Séguéla) AIP Côte d’Ivoire: L’amélioration des conditions de vie de la femme au centre d’une consultation à Oumé NAN Nigeria to access $100m Indian loan to develop nationwide broadband connectivity APS Des activistes prônent des  »réformes institutionnelles indispensables pour renforcer les normes démocratiques »

Gestion des collectivités territoriales : un sénégalais élu vice-président d’un réseau africain


  30 Avril      32        Développement durable (3777), Société (46242),

   

Louga, 30 avr 2018 – (APS) – Le premier vice-président du conseil départemental de Louga, Badara Samb a été promu vice-président africain du Réseau international des managers chargés de la gestion des ressources humaines au sein des collectivités territoriales africaines, a-t-il annoncé à l’APS.

M. Samb ajoute avoir été aussi porté à la tête du réseau au niveau de l’Afrique de l’Ouest, à l’issue d’une rencontre tenue du 25 au 26 avril derniers à Saida, au Maroc.

Selon l’intéressé, « la fonction ressources humaines s’est légitimée » avec la mise en place de cette instance, le concept de compétence ayant été ainsi placé « au cœur de la problématique de la création de valeurs dans les organisations ».

Cette rencontre à laquelle participaient les collectivités locales africaines et instituts de formation s’est traduite par la mise en place d’un réseau dont l’objectif est de « travailler sur la valorisation des ressources humaines au sein des collectivités locales africaines ».

« En tant que responsable des ressources humaines, a-t-il expliqué, j’ai le devoir aujourd’hui de travailler dans cette organisation pour une valorisation de ses ressources humaines dans les collectivités territoriales en Afrique, mais aussi de développer la fonction qui est le moteur du développement stratégique ».

Cela requiert selon lui « un ensemble de fonctions et de pratiques visant à mobiliser les compétences du personnel, de manière à disposer de la capacité de production nécessaire à la réalisation des objectifs de l’entreprise, sans oublier la satisfaction individuelle et collective des employés ».

AMD/BK

Dans la même catégorie