AIB Vacances mouvementées pour Charles Kaboré et ses compatriotes burkinabè à l’étranger AIB Burkina : Après 40 ans d’existence, l’Ecole nationale d’élevage veut davantage diversifier ses filières AIB Burkina : Onze personnes  »décèdent » pendant leur garde à vue (Procureur) GNA Gospel music sensation Yaw Spoky out with single GNA NRCCD to open Model Inclusive School in September GNA e.TV Ghana /Japan Motors open registration for 2019 Corporate Run APS MANSOUR FAYE DÉBALLE UN « PAQUET D’ENGAGEMENTS » SUR DES OUVRAGES À RÉALISER À THIÈS GNA E. African security experts, policymakers urge concerted efforts in conflict resolution GNA U.S. to raise bar for « made in America » products GNA Sudan, South Sudan to address oil flow constraints

Gestion des collectivités territoriales : un sénégalais élu vice-président d’un réseau africain


  30 Avril      37        Développement durable (3823), Société (50811),

   

Louga, 30 avr 2018 – (APS) – Le premier vice-président du conseil départemental de Louga, Badara Samb a été promu vice-président africain du Réseau international des managers chargés de la gestion des ressources humaines au sein des collectivités territoriales africaines, a-t-il annoncé à l’APS.

M. Samb ajoute avoir été aussi porté à la tête du réseau au niveau de l’Afrique de l’Ouest, à l’issue d’une rencontre tenue du 25 au 26 avril derniers à Saida, au Maroc.

Selon l’intéressé, « la fonction ressources humaines s’est légitimée » avec la mise en place de cette instance, le concept de compétence ayant été ainsi placé « au cœur de la problématique de la création de valeurs dans les organisations ».

Cette rencontre à laquelle participaient les collectivités locales africaines et instituts de formation s’est traduite par la mise en place d’un réseau dont l’objectif est de « travailler sur la valorisation des ressources humaines au sein des collectivités locales africaines ».

« En tant que responsable des ressources humaines, a-t-il expliqué, j’ai le devoir aujourd’hui de travailler dans cette organisation pour une valorisation de ses ressources humaines dans les collectivités territoriales en Afrique, mais aussi de développer la fonction qui est le moteur du développement stratégique ».

Cela requiert selon lui « un ensemble de fonctions et de pratiques visant à mobiliser les compétences du personnel, de manière à disposer de la capacité de production nécessaire à la réalisation des objectifs de l’entreprise, sans oublier la satisfaction individuelle et collective des employés ».

AMD/BK

Dans la même catégorie