ACP L’épidémie de virus Ebola déclarée à moindre risque de propagation au niveau international ACP Concertation à Matadi sur l’impact du barrage hydroélectrique d’Inga AIB Contexte d’insécurité au Burkina: les professionnels des médias invités à privilégier l’intérêt de la nation AIB Un gendarme et un assaillant tués dans l’attaque du poste de la gendarmerie de Barani AIB Assemblée générale des Etablissements publics de l’Etat: Quatre-vingt-deux institutions présentent leur rapport de gestion AIB SIAO 2018: Au moins 250 acheteurs et visiteurs professionnels attendus à Ouagadougou (officiel) ACP Près de 288 structures enregistrées par PAO au cours des journées portes ouvertes ACP Les adolescents ont besoin d’un encadrement dans la durée pour devenir responsables, affirme Mme Mokili ACP RDC: Hommage du vice-gouverneur du Sud-Kivu  à la journaliste Solange Lusiku ACP RDC: Sensibilisation à Mbakana des hommes et des femmes sur le processus électoral

Gestion des cycles de projets au Burkina : La Suède outille les contrôleurs d’Etat


  16 Mai      28        Coopération (4668),

   

Ouagadougou, 15 mai 2018, (AIB)-Le Burkina Faso en partenariat avec la Suède a ouvert mercredi, une formation de quatre jours, au profit des contrôleurs d’Etat de l’Autorité supérieure du contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) pour une meilleure efficacité de l’institution.
«Cette formation s’inscrit dans le cadre du projet de renforcement du caractère organisationnel de l’ASCE-LC, initiée par la coopération suédoise en appui à notre institution», a indiqué le contrôleur général de l’ASCE-LC, Pr Luc Marius Ibriga.
Pr Ibriga s’exprimait mercredi à Ouagadougou à l’ouverture des travaux d’un séminaire de formation de quatre jours
Selon lui, il s’agit de faire en sorte, que la restructuration de l’institution entreprise depuis plusieurs années, soit effective pour lui permettre d’être efficace dans ses missions.
«Le cycle du projet doit être maîtrisé et approprié par ceux qui sont chargés de l’exécuter», a- t-il soutenu.
De son avis, une étude préalable faite par la coopération suédoise a montré les lacunes de l’ASCE-LC dans la maitrise des cycles des projets.
Pr Luc Marius Ibriga a précisé que cette formation va apporter une plus-value dans l’action quotidienne des contrôleurs d’Etats.
Le formateur, Zanen Sjoerd a signalé que l’ASCE-LC a peu d’expérience dans la gestion d’un projet.
Ce qui explique, selon lui, la tenue de ce séminaire de formation à l’endroit des responsables, en charge de l’institution contre la corruption au Burkina.
«Nous avons initié cette formation afin d’aider l’institution à bien gérer son projet pour l’atteinte de ses missions assignées», a- t-il conclu.

Dans la même catégorie