APS L’ASSU OFFRE DES CONSULTATIONS MÉDICALES GRATUITES POUR LANCER SES ACTIVITÉS ANP Niamey : Lancement des initiatives de la BIT sur les sciences et la finance islamique ANP Bientôt un complexe commercial de l’université islamique à Niamey MAP Nigeria: six soldats tués dans une attaque de Boko Haram APS LE PM LANCE LES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D’INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES DANS LE SALOUM AIP Côte d’Ivoire: Des résultats probants enregistrés à la caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) AIP Côte d’Ivoire: Un homme se suicide pour protester contre la conversion de sa femme au christianisme AIP Côte d’Ivoire: Les musulmans de Tiassalé invités à taire leurs querelles MAP La 2ème édition des rencontres africaines d’intelligence économique à Dakhla en juin prochain MAP Burundi: une famille de six personnes décimée par des pluies diluviennes

Ghana: la BM octroie un financement de 45 millions de dollars pour améliorer l’accès aux services d’assainissement


  21 Juin      36        Economie (21998), Finance (3698),

   

Accra, 21/06/2018 (MAP)- La Banque mondiale vient d’octroyer un financement de 45 millions de dollars au Ghana pour améliorer l’accès aux services d’eau potable et d’assainissement.

Ce financement vise à renforcer les capacités des acteurs impliqués dans la fourniture de ces services publics, à travers le Projet d’accès à l’eau potable et d’assainissement en milieu rural pour les populations vulnérables, indique un communiqué de l’institution financière.

Ce soutien aidera le Ghana à atteindre l’objectif de développement durable 6.2, qui vise à assurer, d’ici 2030, l’accès de tous, dans des conditions équitables, à des services d’assainissement et d’hygiène adéquats, en accordant une attention particulière aux besoins des femmes et des filles et des personnes en situation vulnérable, précise le communiqué.

Ainsi, ce financement vise à faire face aux faibles taux d’accès à l’assainissement, considéré comme l’une des plus grandes menaces pour le développement socio-économique du Ghana.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé en 2017, seulement 14% des Ghanéens ont accès aux services d’assainissement de base.

Dans la même catégorie