GNA Poverty still major cause of child marriage in Ghana GNA Veep cuts sod for rehabilitation of Kumasi inner city roads GNA Stakeholders schooled on FDA new guidelines AIP L’ONECI promeut le Registre national des personnes physiques (RNPP) auprès des autorités préfectorales AIP Atelier de consultation pour l’élaboration de la vision post- 2020 de la CEDEAO AIP Les personnes handicapées de Côte d’Ivoire appellent la paix pour les élections en 2020 AIP Une Campagne de dépistage gratuit de la tension artérielle à Niablé AIP Les populations de Gabiadji et Doba plaident pour la réalisation d’infrastructures AIP Des jeunes de la région des Grands ponts affirment leur adhésion aux actions du RHDP AIP La CEI a installé les commissions locales de Taï

Ghana: le président annule le référendum constitutionnel du 17 décembre


  2 Décembre      22        Politique (6844),

   

Rabat, 02/12/2019 (MAP)- Le Président ghanéen, Nana Akufo-Addo, a annulé le référendum constitutionnel, prévu initialement pour le 17 décembre, en raison d’absence d’un large consensus national entre les principales parties prenantes et la population.

Les ghanéens ne se rendront pas aux urnes comme prévu le 17 décembre pour le référendum visant à amender les dispositions de la Constitution de 1992 portant sur les élections locales, a fait savoir le chef d’Etat dans un discours à la Nation.

Ainsi, il a demandé au ministre en charge du Développement rural, Hajia Alima Mahama, à interrompre le processus et à veiller au retrait des projets de loi.

« Il est salutaire de parvenir à un large consensus sur une question aussi importante que la modification d’une disposition de la Constitution », a-t-il noté, soulignant que la question sera réexaminée une fois qu’il y aura un consensus.

« Je ne crois pas qu’un tel amendement devrait être considéré comme une affaire d’un parti. Il doit exister un consensus national clair et un accord au sein de la population selon lequel une disposition fondamentale ne sert plus les intérêts de la population et doit donc être supprimée », a ajouté le chef d’Etat.

L’objectif du référendum est de voter pour l’amendement de l’article 55 (3) de la Constitution afin de permettre aux partis politiques de parrainer des candidats lors des élections locales.

 

Dans la même catégorie