APS KOLDA : RÉCEPTION TECHNIQUE D’UN FORAGE DU PUDC À TEMENTO SAMBA APS SÉDHIOU : LE GOUVERNEUR APPELLE À ACCÉLÉRER LA LUTTE CONTRE LE PALUDISME APS COVID-19 : LE MINISTRE DE L’INTÉRIEUR INVITE À « UN MEILLEUR RESPECT’’ DES MESURES BARRIÈRES AIP L’APFC sensibilise la communauté éducative du Bounkani contre la fraude aux examens AIP L’OOAS encourage les gouvernements à atténuer l’impact de la pandémie sur les populations vulnérables AIP Extension en cours de l’éclairage public dans la commune de Sassandra AIP Le décès d’Amadou Gon est un « grande perte » pour le peuple Abidji (Elu local) AIP Un cadre de Bangolo s’engage à achever un bâtiment à L’EPP Kahen-Zagna AIP Présidentielle 2020: Le PDCI annonce la candidature de Bédié à la chefferie traditionnel de Zuénoula AIP COVID-19: Un appel à l’intensification des efforts pour la préservation des droits des femmes durant la pandémie

Ghana: le président annule le référendum constitutionnel du 17 décembre


  2 Décembre      37        Politique (9597),

   

Rabat, 02/12/2019 (MAP)- Le Président ghanéen, Nana Akufo-Addo, a annulé le référendum constitutionnel, prévu initialement pour le 17 décembre, en raison d’absence d’un large consensus national entre les principales parties prenantes et la population.

Les ghanéens ne se rendront pas aux urnes comme prévu le 17 décembre pour le référendum visant à amender les dispositions de la Constitution de 1992 portant sur les élections locales, a fait savoir le chef d’Etat dans un discours à la Nation.

Ainsi, il a demandé au ministre en charge du Développement rural, Hajia Alima Mahama, à interrompre le processus et à veiller au retrait des projets de loi.

« Il est salutaire de parvenir à un large consensus sur une question aussi importante que la modification d’une disposition de la Constitution », a-t-il noté, soulignant que la question sera réexaminée une fois qu’il y aura un consensus.

« Je ne crois pas qu’un tel amendement devrait être considéré comme une affaire d’un parti. Il doit exister un consensus national clair et un accord au sein de la population selon lequel une disposition fondamentale ne sert plus les intérêts de la population et doit donc être supprimée », a ajouté le chef d’Etat.

L’objectif du référendum est de voter pour l’amendement de l’article 55 (3) de la Constitution afin de permettre aux partis politiques de parrainer des candidats lors des élections locales.

 

Dans la même catégorie