MAP Kenya : Vers l’adoption du yuan chinois comme monnaie de réserve (Banque centrale) MAP La BAD présente le premier indice de réglementation du secteur de l’électricité en Afrique MAP M. Benabdelkader s’entretient à Marrakech avec plusieurs ministres africains et arabes des moyens de renforcer la coopération dans le domaine de la modernisation de l’administration publique MAP Sahara: L’Envoyé personnel de l’Onu en tournée dans la région à partir de samedi GNA Man murdered and buried at Assin Otabilkrom AGP L’Opam indignée par les arrestations à répétition des journalistes AGP Bientôt un observatoire intégré santé-environnement au Gabon GNA Development Expert wants Public perception of development changed.

Ghana : Le régulateur télécoms facilite le déploiement de la 3G pour couvrir les zones mal couvertes


  13 Septembre      42        Economie (18992),

   

Accra, 13/09/2017 (MAP)- L’Autorité nationale des communications (NCA), régulateur ghanéen des télécoms, a autorisé les opérateurs de réseaux mobiles détenteurs d’une licence 2G à déployer la 3G dans les zones mal couvertes.

Cette décision permettra d’avoir un meilleur accès à la data de qualité, notamment dans les zones toujours non couvertes par la 3G, explique la NCA, dans une note publiée sur son site, précisant que cette technologie sera déployée à l’aide de la bande de fréquence 900 MHz qui a été initialement attribuée pour la fourniture de services 2G.

« La technologie 3G permettra aux opérateurs de télécoms d’élargir leur zone de couverture data, avec moindre coûts et de toucher un plus grand nombre de clients sans grandes dépenses financières », a relevé le directeur général de la NCA, Joe Anokye.

Il a noté que cette technologie, profitable au consommateur, va promouvoir l’inclusion numérique au Ghana et entraînera une utilisation maximale du spectre et une expérience télécoms améliorée et cohérente qui réduira les points noirs de couverture 3G.

Pour faciliter cette amélioration de l’expérience data dans les zones enclavées et mal desservies, la NCA a renoncé à prélever, aux opérateurs intéressés, des frais de demande d’autorisation pour ce service.

Avec une population d’environ 26 millions, 6 opérateurs télécoms, tous des multinationales, se partagent le marché du Ghana. Il s’agit de MTN (48,92%), Vodafone (21,86%), Tigo (14,35%), Airtel (12,54%), GLO (2,06%) et Expresso (0,27%).

Dans la même catégorie