AIP Côte d’Ivoire/ Des professeurs sensibilisés sur l’importance de leur mission d’encadrement AIP Côte d’Ivoire/ Un nouveau syndicat voir le jour dans le milieu des fonctionnaires et agents de l’Etat AIP Côte d’Ivoire / Lancement de la professionnalisation du traitement des déchets solides à Grand-Bassam AIP Côte d’Ivoire/ Une famille décimée par la foudre à Kani Infopress Futebol: Lúcio Antunes divulga lista de convocados para o jogo Cabo Verde – Senegal – Héldon continua de fora MAP Le Kenya veut porter à 830 le nombre de rhinocéros noirs à l’horizon 2021 (KWS) ANP Revue finale du Cycle 3 de l’Approche Résultats Rapides au titre de la Région de Dosso ANP Une délégation du Parti Communiste Chinois reçue par le Président nigérien AGP Guinée : la CRCIA – VC a un nouveau bureau de 15 membres pour un mandat de 04 ans renouvelable AGP Tougué : le nouveau maire de Koïn récupère les clefs de son bureau grâce à l’implication du gouverneur de la RA de Labé

Ghana : Le régulateur télécoms facilite le déploiement de la 3G pour couvrir les zones mal couvertes


  13 Septembre      15        Economie (14244),

   

Accra, 13/09/2017 (MAP)- L’Autorité nationale des communications (NCA), régulateur ghanéen des télécoms, a autorisé les opérateurs de réseaux mobiles détenteurs d’une licence 2G à déployer la 3G dans les zones mal couvertes.

Cette décision permettra d’avoir un meilleur accès à la data de qualité, notamment dans les zones toujours non couvertes par la 3G, explique la NCA, dans une note publiée sur son site, précisant que cette technologie sera déployée à l’aide de la bande de fréquence 900 MHz qui a été initialement attribuée pour la fourniture de services 2G.

« La technologie 3G permettra aux opérateurs de télécoms d’élargir leur zone de couverture data, avec moindre coûts et de toucher un plus grand nombre de clients sans grandes dépenses financières », a relevé le directeur général de la NCA, Joe Anokye.

Il a noté que cette technologie, profitable au consommateur, va promouvoir l’inclusion numérique au Ghana et entraînera une utilisation maximale du spectre et une expérience télécoms améliorée et cohérente qui réduira les points noirs de couverture 3G.

Pour faciliter cette amélioration de l’expérience data dans les zones enclavées et mal desservies, la NCA a renoncé à prélever, aux opérateurs intéressés, des frais de demande d’autorisation pour ce service.

Avec une population d’environ 26 millions, 6 opérateurs télécoms, tous des multinationales, se partagent le marché du Ghana. Il s’agit de MTN (48,92%), Vodafone (21,86%), Tigo (14,35%), Airtel (12,54%), GLO (2,06%) et Expresso (0,27%).

Dans la même catégorie


[sam id="2" name="pub pight 1" codes="true"]