ABP Bénin: Les travaux d’ouverture d’environ 38 km de voie lancés dans la commune d’Ifangni ABP Bénin: Des films de sensibilisation en milieu scolaire au cœur de la Rebiap édition 2017 ABP Bénin: Les structures de suivi et de coordination pour la protection des enfants se concertent à Aplahoué AIP Sept présumés braqueurs dont un militaire arrêtés à Korhogo AIP SARA 2017 : Les PPP préconisés pour booster l’agriculture ivoirienne (Ministre) AIP Côte d’Ivoire/ SARA 2017 : La CEDEAO salue le PNIA II et fait des suggestions pour améliorer son implémentation GNA 1992 year group donates book to the Nkawkaw Senior High School APS Lise Filiatrault souhaite une décentralisation des activités de la francophonie APS Brooke, une ONG promotrice du bien-être des équidés auprès des communautés APS Infrastructures, déficit de personnel : ces « maux » qui plombent la santé maternelle à Kolda

Ghana : Le régulateur télécoms facilite le déploiement de la 3G pour couvrir les zones mal couvertes


  13 Septembre      20        Economie (15215),

   

Accra, 13/09/2017 (MAP)- L’Autorité nationale des communications (NCA), régulateur ghanéen des télécoms, a autorisé les opérateurs de réseaux mobiles détenteurs d’une licence 2G à déployer la 3G dans les zones mal couvertes.

Cette décision permettra d’avoir un meilleur accès à la data de qualité, notamment dans les zones toujours non couvertes par la 3G, explique la NCA, dans une note publiée sur son site, précisant que cette technologie sera déployée à l’aide de la bande de fréquence 900 MHz qui a été initialement attribuée pour la fourniture de services 2G.

« La technologie 3G permettra aux opérateurs de télécoms d’élargir leur zone de couverture data, avec moindre coûts et de toucher un plus grand nombre de clients sans grandes dépenses financières », a relevé le directeur général de la NCA, Joe Anokye.

Il a noté que cette technologie, profitable au consommateur, va promouvoir l’inclusion numérique au Ghana et entraînera une utilisation maximale du spectre et une expérience télécoms améliorée et cohérente qui réduira les points noirs de couverture 3G.

Pour faciliter cette amélioration de l’expérience data dans les zones enclavées et mal desservies, la NCA a renoncé à prélever, aux opérateurs intéressés, des frais de demande d’autorisation pour ce service.

Avec une population d’environ 26 millions, 6 opérateurs télécoms, tous des multinationales, se partagent le marché du Ghana. Il s’agit de MTN (48,92%), Vodafone (21,86%), Tigo (14,35%), Airtel (12,54%), GLO (2,06%) et Expresso (0,27%).

Dans la même catégorie