APS Aibd : 4533 mouvements d’avions, 354 970 passagers (communiqué) APS Ibrahima Lo alerte sur la prolifération des partis politiques APS La NBA-Africa Game : plus qu’un match, un vecteur de connexion (joueur et dirigeant) LINA Judiciary Denies Newspaper Report On Weah’s Salary Cut LINA Grand Bassa ‘Highest’ Revenue Contributor in FY 2nd Q, says LRA APS Vers une hausse substantielle du nombre de qualifiés à la coupe du monde des petites catégories LINA Education Minister, Two Deputies Confirmed by Senate APS La 3e édition de la NBA Africa game à Johannesburg en hommage à Mandela MAP Côte d’Ivoire : Deux morts dans des heurts entre gendarmes et civils dans l’ouest du pays (ministère) LINA PUL Condemns Growing Hostilities Against Media At Legislature

Ghana : Le régulateur télécoms facilite le déploiement de la 3G pour couvrir les zones mal couvertes


  13 Septembre      27        Economie (16711),

   

Accra, 13/09/2017 (MAP)- L’Autorité nationale des communications (NCA), régulateur ghanéen des télécoms, a autorisé les opérateurs de réseaux mobiles détenteurs d’une licence 2G à déployer la 3G dans les zones mal couvertes.

Cette décision permettra d’avoir un meilleur accès à la data de qualité, notamment dans les zones toujours non couvertes par la 3G, explique la NCA, dans une note publiée sur son site, précisant que cette technologie sera déployée à l’aide de la bande de fréquence 900 MHz qui a été initialement attribuée pour la fourniture de services 2G.

« La technologie 3G permettra aux opérateurs de télécoms d’élargir leur zone de couverture data, avec moindre coûts et de toucher un plus grand nombre de clients sans grandes dépenses financières », a relevé le directeur général de la NCA, Joe Anokye.

Il a noté que cette technologie, profitable au consommateur, va promouvoir l’inclusion numérique au Ghana et entraînera une utilisation maximale du spectre et une expérience télécoms améliorée et cohérente qui réduira les points noirs de couverture 3G.

Pour faciliter cette amélioration de l’expérience data dans les zones enclavées et mal desservies, la NCA a renoncé à prélever, aux opérateurs intéressés, des frais de demande d’autorisation pour ce service.

Avec une population d’environ 26 millions, 6 opérateurs télécoms, tous des multinationales, se partagent le marché du Ghana. Il s’agit de MTN (48,92%), Vodafone (21,86%), Tigo (14,35%), Airtel (12,54%), GLO (2,06%) et Expresso (0,27%).

Dans la même catégorie