APS MOUSSA NDIAYE, GRANDE RÉVÉLATION DE LA COUPE DU MONDE U20 (FRANCE FOOTBALL) APS AMINATA DIOP SALL OFFERTE EN MODÈLE DE RÉUSSITE DANS LES DISCIPLINES SCIENTIFIQUES APS LA SÉCURITÉ SANITAIRE AU MENU D’UNE SESSION DE FORMATION ATOP SOTOUBOUA : LA POPULATION SENSIBILISEE SUR L’ALBINISME MAP Programme « Afrique créative »: Appel à candidatures ouvert jusqu’au 15 août prochain (AFD) ATOP SENSIBILISATION SUR L’USAGE INAPPROPRIE DES ANTIBIOTIQUES A LA FACULTE DES SCIENCES DE SANTE DE L’UK ATOP LA CECAP DRESSE UN BILAN POSITIF DE SES ACTIVITES DE 2018 ATOP JOURNEE MONDIALE DU DON DE SANG 2019 : LE CNTS APPELLE LA POPULATION A DONNER DU SANG POUR SAUVER DES VIES MAP Le Comité des Représentants permanents de l’UA tient à Addis-Abeba sa 38 session ordinaire avec la participation du Maroc AGP COPA America : la Colombie surprend l’Argentine de Messi (2-0)

Ghana/Budget 2018: cap sur l’emploi, l’agriculture et l’industrialisation


  12 Septembre      56        Economie (23942), Finance (3778),

   

Accra, 12 sept 2017 (MAP)- Le gouvernement du Ghana vise à travers le budget 2018 la création d’emplois, le développement du secteur agricole et l’accélération de l’industrialisation dans l’objectif de booster l’économie.

Le budget 2018, qui sera présenté au parlement en novembre prochain, table sur une croissance de 9,1% contre 6,3% en 2017, grâce notamment à la hausse prévue de la production du pétrole et du gaz avec la mise en service des champs de pétrole de Sankofa-Gye-Nyame, selon un document publié sur le site du ministère des Finances.

Ainsi, le gouvernement mise sur le secteur agricole, notamment après le recul de sa contribution au produit intérieur brut (PIB), durant les sept dernières années.

Le ministre des Finances, Ken Ofori-Atta, avait déclaré à la presse que le gouvernement est prêt à rendre l’agriculture plus dynamique et lui permettre de jouer son rôle en tant que catalyseur de l’industrialisation dans le cadre de la politique « One District, One Factory », une initiative visant à booster l’industrialisation pour le développement socio-économique du Ghana.

« Ceci peut exiger de la Banque de développement agricole (ADB) qu’elle revienne à son principe fondamental de soutien du secteur agricole au lieu d’opérer en tant que banque commerciale », avait relevé le ministre.

Sur le plan de la politique fiscale, le gouvernement s’engage à réduire les impôts, une action entamée en 2017.

A moyen terme (2018-2021), la politique de développement économique et sociale engagée par le gouvernement vise à stabiliser l’économie pour une croissance forte et résiliente et parvenir à une approche sociale équitable et inclusive au profit des citoyens.

L’aspect environnemental constitue également une priorité du gouvernement, avec comme objectifs la préservation de la nature et la garantie d’un environnement sain.

Dans la même catégorie