ABP Bientôt un nouveau code pétrolier pour règlementer le secteur pétrolier au Bénin ABP 36,5 milliards F Cfa pour la protection de la côte à l’Est de Cotonou et la viabilisation du site de construction logements sociaux à Abomey-Calavi ABP Signature à Malanville d’un accord de partenariat entre la FNEN-DADDO et l’ASPEB sur la transhumance transfrontalière. AIB Acquittement  de Laurent Gbagbo et procès du putsch manqué, en vedettes dans la presse burkinabè Inforpress Inforpress e Instituto Camões rubricam protocolo de cooperação para aprimoramento e capacitação profissional da agência Infropress Restauração da Capela Gótica da Igreja de Nossa Senhora do Rosário arranca em Fevereiro e será concluída em Dezembro de 2019 Inforpress Futebol: Fabrício Duarte apita jogo de apuramento da Taça das Confederações AGP Le président Ali Bongo de retour au Maroc pour sa convalescence Inforpress Fogo: Segunda fase de reabilitação do Complexo Educativo Eduardo Gomes Miranda inaugurada na sexta-feira AIB Le Burkina veut améliorer la qualité de son climat d’affaire

Ghana/Budget 2018: cap sur l’emploi, l’agriculture et l’industrialisation


  12 Septembre      52        Economie (21983), Finance (3696),

   

Accra, 12 sept 2017 (MAP)- Le gouvernement du Ghana vise à travers le budget 2018 la création d’emplois, le développement du secteur agricole et l’accélération de l’industrialisation dans l’objectif de booster l’économie.

Le budget 2018, qui sera présenté au parlement en novembre prochain, table sur une croissance de 9,1% contre 6,3% en 2017, grâce notamment à la hausse prévue de la production du pétrole et du gaz avec la mise en service des champs de pétrole de Sankofa-Gye-Nyame, selon un document publié sur le site du ministère des Finances.

Ainsi, le gouvernement mise sur le secteur agricole, notamment après le recul de sa contribution au produit intérieur brut (PIB), durant les sept dernières années.

Le ministre des Finances, Ken Ofori-Atta, avait déclaré à la presse que le gouvernement est prêt à rendre l’agriculture plus dynamique et lui permettre de jouer son rôle en tant que catalyseur de l’industrialisation dans le cadre de la politique « One District, One Factory », une initiative visant à booster l’industrialisation pour le développement socio-économique du Ghana.

« Ceci peut exiger de la Banque de développement agricole (ADB) qu’elle revienne à son principe fondamental de soutien du secteur agricole au lieu d’opérer en tant que banque commerciale », avait relevé le ministre.

Sur le plan de la politique fiscale, le gouvernement s’engage à réduire les impôts, une action entamée en 2017.

A moyen terme (2018-2021), la politique de développement économique et sociale engagée par le gouvernement vise à stabiliser l’économie pour une croissance forte et résiliente et parvenir à une approche sociale équitable et inclusive au profit des citoyens.

L’aspect environnemental constitue également une priorité du gouvernement, avec comme objectifs la préservation de la nature et la garantie d’un environnement sain.

Dans la même catégorie