NAN NDLEA arrests 178 drug offenders, secures 29 convictions in Sokoto APS Un partenariat public-privé préconisé au bénéfice de la santé en Afrique APS Ségolène Royal :  »L’Afrique doit valoriser son potentiel technologique » AIP Côte d’Ivoire: La mairie d’Adiaké menace de retirer 85 lots à des acquéreurs AIP Côte d’Ivoire/ Environ 2500 du Béré attendus au congrès constitutif du RHDP AIP Côte d’Ivoire/ Vers la mise en place de points focaux pour le développement de la région du Gbêkê AIP Côte d’Ivoire: L’illettrisme à la base de la vente de produits périmés dans le Worodougou et le Béré (DR Commerce Séguéla) AIP Côte d’Ivoire: L’amélioration des conditions de vie de la femme au centre d’une consultation à Oumé NAN Nigeria to access $100m Indian loan to develop nationwide broadband connectivity APS Des activistes prônent des  »réformes institutionnelles indispensables pour renforcer les normes démocratiques »

Gouvernance / Aplahoué: Douze conseillers communaux rejettent le budget 2018


  13 Mars      28        Finance (3696), Politique (21237),

   

Porto-Novo, 13 Mars 2018 – (ABP)– Le conseil communal d’Aplahoué a tenu lundi, à la salle de réunion de la mairie, sa deuxième session extraordinaire de l’année 2018 au cours de laquelle l’adoption du projet de budget exercice 2018 a été rejetée par douze conseillers sur les vingt-quatre que compte la commune.
L’examen et l’adoption du projet de budget exercice 2018 est le seul point à l’ordre du jour de cette session extraordinaire à laquelle les vingt-trois conseillers présents ont activement pris part.
Ainsi, sous la présidence effective du maire Casimir Sossou, ces conseillers ont relevé les irrégularités contenus dans le document soumis à leur appréciation et porté des amendements.
Equilibré en recettes et dépenses à la somme de deux milliards quatre cent quarante-sept mille deux cent cinquante-sept mille huit cent vingt-deux (2 447 257 822) francs CFA, le budget provisoire exercice 2018 de la commune d’Aplahoué a enregistré pour le compte de cette année, de nouveaux projets notamment dans les secteurs du transport rural, l’environnement, la santé, l’agriculture, le tourisme et l’éducation.
Ces projets qui devront être mis en œuvre pour le bonheur des populations de la commune ne pourront plus l’être puisque le budget provisoire soumis au vote a recueilli douze (12) voix pour, douze (12) contre et zéro abstention.
Les conseillers dissidents ont avoué avoir rejeté le document à cause de la mauvaise gouvernance du maire Casimir Sossou qu’ils ne cessent de décrier.
ABP/CBA/DKJ

Dans la même catégorie