AIP La Côte d’Ivoire, la RCA et le Burkina Faso peaufinent le démarrage des activités du projet MACOWECA AIP Les cours ont effectivement repris ce lundi à Tengrela AIP Des universitaires nationaux planchent sur un plan stratégique d’orientation pour l’élaboration d’un contrat de performance Inforpress Futebol/Santiago Sul: Celtic e Académica disputam esta quarta-feira a final da Taça Praia Inforpress Cabo Verde acolhe em Novembro o 41º Fórum Mundial dos Parlamentares para a Acção Global Inforpress Juventude em Marcha/35 anos: Líder enaltece papel do grupo na afirmação do teatro cabo-verdiano a nível internacional GNA GRA Fails to Meet Revenue Targets for 2018 GNA Chiringa wins Inter-Platoon RCC59 Boxing competition GNA Participate in the decision-making process, NCCE urges youth APS POUR LA PROMOTION DE LA QUALITÉ DANS LES INVESTISSEMENTS AGRICOLES

Gouvernance / Aplahoué: Douze conseillers communaux rejettent le budget 2018


  13 Mars      35        Finance (3737), Politique (22305),

   

Porto-Novo, 13 Mars 2018 – (ABP)– Le conseil communal d’Aplahoué a tenu lundi, à la salle de réunion de la mairie, sa deuxième session extraordinaire de l’année 2018 au cours de laquelle l’adoption du projet de budget exercice 2018 a été rejetée par douze conseillers sur les vingt-quatre que compte la commune.
L’examen et l’adoption du projet de budget exercice 2018 est le seul point à l’ordre du jour de cette session extraordinaire à laquelle les vingt-trois conseillers présents ont activement pris part.
Ainsi, sous la présidence effective du maire Casimir Sossou, ces conseillers ont relevé les irrégularités contenus dans le document soumis à leur appréciation et porté des amendements.
Equilibré en recettes et dépenses à la somme de deux milliards quatre cent quarante-sept mille deux cent cinquante-sept mille huit cent vingt-deux (2 447 257 822) francs CFA, le budget provisoire exercice 2018 de la commune d’Aplahoué a enregistré pour le compte de cette année, de nouveaux projets notamment dans les secteurs du transport rural, l’environnement, la santé, l’agriculture, le tourisme et l’éducation.
Ces projets qui devront être mis en œuvre pour le bonheur des populations de la commune ne pourront plus l’être puisque le budget provisoire soumis au vote a recueilli douze (12) voix pour, douze (12) contre et zéro abstention.
Les conseillers dissidents ont avoué avoir rejeté le document à cause de la mauvaise gouvernance du maire Casimir Sossou qu’ils ne cessent de décrier.
ABP/CBA/DKJ

Dans la même catégorie