NAN NDLEA arrests 178 drug offenders, secures 29 convictions in Sokoto APS Un partenariat public-privé préconisé au bénéfice de la santé en Afrique APS Ségolène Royal :  »L’Afrique doit valoriser son potentiel technologique » AIP Côte d’Ivoire: La mairie d’Adiaké menace de retirer 85 lots à des acquéreurs AIP Côte d’Ivoire/ Environ 2500 du Béré attendus au congrès constitutif du RHDP AIP Côte d’Ivoire/ Vers la mise en place de points focaux pour le développement de la région du Gbêkê AIP Côte d’Ivoire: L’illettrisme à la base de la vente de produits périmés dans le Worodougou et le Béré (DR Commerce Séguéla) AIP Côte d’Ivoire: L’amélioration des conditions de vie de la femme au centre d’une consultation à Oumé NAN Nigeria to access $100m Indian loan to develop nationwide broadband connectivity APS Des activistes prônent des  »réformes institutionnelles indispensables pour renforcer les normes démocratiques »

Gouvernance / La commune d’Aplahoué dispose de son budget primitif 2018 réglé par la tutelle


  18 Avril      43        Finance (3696), Société (46242),

   

Porto-Novo, 18 Avr. (ABP)– Le préfet du Couffo, Christophe Mègbédji, avec l’appui du comité départemental en charge de l’étude des documents budgétaires, a présenté, lundi à la salle de conférence de la préfecture aux conseillers communaux et membres de la société civile d’Aplahoué, le budget de cette commune réglé par la tutelle.
A l’entame de la séance, le préfet a rappelé le contexte qui a concouru à la non adoption par les conseillers communaux du budget primitif exercice 2018 de la commune d’Aplahoué au 31 mars 2018.
Pour Christophe Mègbédji, il revient à la tutelle et ceci conformément à la loi n°98-007 du 15 janvier 1999 portant régime financier des communes en République du Bénin, de régler le budget et de le mettre en exécution.
Equilibré en recettes et dépenses à la somme de deux milliards deux cent soixante-onze millions huit cent soixante-seize mille neuf cent quatre-vingt-deux (2 .271.876.982) francs CFA, le budget réglé exercice 2018 de la commune d’Aplahoué prend en compte certains projets notamment dans les secteurs du transport rural, l’environnement, le tourisme et la communication.
Toujours dans le document du budget primitif exercice 2018 réglé, les ressources propres à mobiliser au cours de cette année s’élèvent à quatre cent trente-huit millions huit cent douze mille trois cent cinquante-trois (438 812 353) francs CFA.
Selon le porte-parole du comité départemental en charge de l’étude des documents budgétaires, Cyrille Yèyè, dans le budget réglé de la commune d’Aplahoué, les prévisions inscrites répondent aux exigences fixées par la lettre de cadrage du ministre de la décentralisation et de la gouvernance locale.
Pour Cyrille Yèyè, ces prévisions ont tenu compte des performances et des réalisations de la commune sur les années 2014, 2015 et 2016 notamment en ce qui concerne la mobilisation des ressources propres de la commune.
Ainsi, sur ces trois années, les lignes budgétaires ayant connu une variation de plus de 10% sont celles des frais de recasement, les taxes de développement local, la contribution foncière des propriétés bâties et non bâties, les autres impôts directs et taxes assimilées, les patentes et licences puis les redevances par les fermiers.

ABP/CBA/DKJ

Dans la même catégorie