GNA ‘Achisco 92′ Group congratulates Mad. Owusu-Banahene, Bono RM designate GNA Police retrieves stolen coffin from burial service GNA Hunger Project Ghana hands over Epicentre to community AIP Côté d’Ivoire-AIP/ L’ONG Verbatims remet deux infrastructures communautaires réhabilitées à Biankouma-village AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le préfet d’Issia exhorte les acteurs politiques à une campagne apaisée AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La fondation Konrad et le RAIDH appellent les populations de Man à la culture de la paix durant les législatives AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La société civile et le ministère de l’Intérieur appellent les populations de Man à des législatives apaisées AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le « One Stop Center » de Bouaké officiellement ouvert AGP Election à la CAF 2021 : cinq candidats lancés dans la course à la présidence AGP Siguiri/ Administration : Prise de fonction du nouveau secrétaire général

Gouvernance / L’annonce de la candidature de Patrice Talon signifie que le Bénin est libéré », dixit Alain Orounla


  17 Janvier      17        Politique (15377),

   

Porto-Novo, 17 janv. 2021 (ABP) – Le ministre de la communication et de la poste, Alain Sourou Orounla, porte-parole du gouvernement a indiqué vendredi lors d’un point de presse au centre des jeunes et loisirs d’Ajohoun que l’annonce de la candidature du président Patrice Talon à sa propre succession à l’élection présidentielle d’avril 2021 signifie que le Bénin est « libéré ».

Selon le ministre Alain Sourou Oroula, partout où le chef de l’Etat est passé lors de sa tournée nationale de reddition de comptes, les populations l’ont obligé à poursuivre cette dynamique et à briguer un second mandat.

L’annonce de la candidature de Patrice Talon, précise-t-il, signifie que le Bénin est libéré. Puisque, explique le ministre Orounla, « partout où nous sommes passés, on lui a demandé de succéder à lui-même. On lui a demandé d’aviser. Certaines populations ont même obligé le président de la République à poursuivre cette dynamique, ont contraint le président de la République à se déclarer candidat ».

« Je crois qu’il a eu du mal à résister et le fait qu’aujourd’hui il nous libère en officialisant cette candidature, c’est un soulagement pour ceux qui craignent que la dynamique impulsée ne soit de courte durée, que nos travers reviennent plus rapidement et qu’avec lui, il est plus sûr que nous maintenions le cap et que nous accélérions bien au contraire le développement de ce pays amorcé depuis 2016 », a poursuivi le ministre Alain Sourou Orounla.

Dans la même catégorie