GNA Fix country demo hits Takoradi AIP Côte d’Ivoire : Les économies africaines ont besoin de financement pour se redresser,le président de la RDC GNA MMDCE’s nominations: WiLDAF-Ghana disappointed in the nomination of few women GNA Krachi East NPP throws support for MCE nominee GNA Ghanaians in Saudi Arabia asked to be law-abiding GNA Dr Kingsley Nyarko leads clean-up exercise at Kwadaso GNA ‘Report cases of domestic violence’ GNA Ghanaians urged to repent from sinful acts for nation’s progress ANP Tahoua : Ouverture d’un atelier de formation sur l’utilisation de la trousse et l’élaboration des plans d’actions des avocats genres MAP En Afrique, les retards de la vaccination pèsent sur le développement (PNUD)

Gouvernance / Renforcement des capacités des agents des collectivités locales de Malanville sur la déontologie administrative


  5 Août      33        Société (35755),

   

Porto-Novo, 05 août 2021 (ABP) – Dans le cadre de la dynamisation de l’administration communale, la salle de réunion de la mairie de Malanville, a servi de cadre, mercredi, aux travaux d’un atelier de renforcement des capacités des agents de la mairie, sur la déontologie administrative, a appris l’ABP.
En procédant au lancement de cet atelier, de vingt quatre heures, le maire Gado Guidami de Malanville, a rappelé aux participants l’importance pour eux, de maîtriser le concept cher au bon fonctionnement de l’administration. Il les a, par ailleurs, invité à suivre attentivement les différents modules qui seront présentés.
Pour le principal communicateur, Anassi Dambaro, secrétaire général de la mairie de Malanville, cette session de formation, s’inscrit, dans le cadre du recyclage au profit de certains agents, qui ont déjà bénéficié de ce renforcement de capacités organisé par la direction départementale de la fonction publique.
Les principes fondamentaux chers à l’administration ont été énumérés. Il s’agit notamment du principe sur la neutralité, l’égalité, la continuité et la mutabilité. Le secrétaire général a également rappelé, au cours de cet atelier, la non divulgation du secret professionnel par les agents, le respect de la hiérarchie, sans oublier les différentes sanctions prévues par la loi en cas de fautes commises par un agent public.
A l’issue de cette formation, les participants ont apprécié, la manière dont la formation s’est déroulée et souhaitent que de pareilles initiatives soient renouvelées.

Dans la même catégorie