AIP Côte d’Ivoire-AIP/ « Demain c’est aujourd’hui », une pièce de danse présentée à la 9e édition du festival d’Afrik urbanarts AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Plusieurs CHU transformés désormais en établissements publics hospitaliers nationaux (Gouvernement) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Bientôt le lancement à Abidjan des activités de « Octobre rose » du CNRAO dédiées sur le cancer du sein (Gouvernement) AIP AIP/ 62 % des femmes en Côte d’Ivoire pratiquent un avortement à haut risque (PMA) APS Une plateforme mise en place pour l’épanouissement des entreprises APS Un cinéaste plaide pour la conservation de la mémoire africaine GNA “We need time to build formidable senior national team”, – Paintsil GNA Ghana government secures $100 million for GPSNP phase two GNA Africa must take decisive steps to end slavery in all forms – Executive Director GNA Government rolls out major road infrastructural project in Western Region

Grand Bassam s’érige en capitale de la mode au Fashion Day


  8 Mai      28        Arts & Cultures (2280), Mode (27),

   

Abidjan, 08 mai 2022 (AIP)-La ville historique de Grand-Bassam a vibré, lors de la soirée du Fashion Day, samedi 07 mai 2022, au rythme de la mode made in Côte d’Ivoire.

Tout a commencé avec le créateur Ibrahim Fernandez  qui a su, à travers des matières soyeuses et aux soupçons de filets, styliser la ville balnéaire. Entre légèreté rappelant le farniente à la plage, les mailles évoquant la pêche artisanale et la scintillante  pour épouser le chic bassamois, il a donné force de vie à la thématique d’ériger ce festival en point de mire de la mode ivoirienne.

Dans le même élan, avec une touche de graphisme monochrome, Franck Gnamien a exécuté la note finale d’un festival du textile et de l’habillement appelé à être une institution, sous une salve d’applaudissements d’un public conquis.

Entre temps, le génie créateur des  stylistes Dieudonné Tra et Michaël Trah, a sublimé les ‘’fashionistas’’. Le public a également assisté au défilé des ‘’Mamans Bassam ». Une évocation de la marche glorieuse des femmes contre l’oppression coloniale qui a débouché, en 1949, à la libération de leurs époux incarcérés dans leur quête d’indépendance du joug impérialiste.

Heureux de cette soirée, le maire de la ville balnéaire, Jean-Louis Moulot a précisé que ce septième art, à la musique, en passant par l’artisanat d’art, la cité insulaire est un vivier culturel intarissable.

Et qu’en plus d’être l’un des fleurons du Tourisme et des Loisirs de la Sublime Côte d’Ivoire, Grand Bassam ajoute une corde supplémentaire à son arc créatif et attractif avec le carrefour de la création vestimentaire.

Avant le show-défilé, le centre de culture Jean-Baptiste Mockey, de la cité historique et balnéaire, patrimoine mondial de l’UNESCO, a servi de cadre à une Masterclass, le vendredi 6 mai.

Trois icônes, Pathé ‘O, Gilles Touré et la maison Michèle Yakice, représentée par la non moins experte, Michèle Okei, ont édifié l’auditoire des férus de mode et les néophytes sur une triple thématique : valorisation du textile africain, le prêt-à-porter comme rampe de lancement du développement de la mode et la formation comme facteur de l’essor de la mode ».

Dans la même catégorie