APS PLUS DE 3.000 PERSONNES VACCINÉES DANS LA RÉGION DE THIÈS APS SÉDHIOU : DES VIVRES ET DES PRODUITS HYGIÉNIQUES POUR PLUS DE 300 TALIBÉS APS VINGT-CINQ VILLAGES DE SANDIARA ACCÈDENT À L’EAU POTABLE MAP CAN 2021-U20 (demi-finale): L’Ouganda bat la Tunisie par 4-1 et se qualifie pour la finale AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’OSEFF organise une séance de dépistage des cancers du sein et du col de l’utérus AIP Côte d’Ivoire-AIP/Quinze cas de Covid-19 enregistrés depuis janvier dans l’Indénié-Djuablin AIP Communiqué du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique « Point de la situation de la COVID-19 au 1er/03/2021 » AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La Confédération des professionnels de la filière bovine s’installe à Séguéla AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Législatives 2021 : la chefferie traditionnelle de Séguéla et la CNDHCI pour un scrutin apaisé AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le projet de déploiement de la SOTRA à Bouaké effectif à la prochaine rentrée scolaire

GRIPPE AVIAIRE : LE FOYER DE POUT CIRCONSCRIT (MINISTRE)


  21 Janvier      14        Santé (9470),

   

Diamniadio, 21 jan (APS) – Le ministre de l’Elevage et des Productions animales assure que les mesures nécessaires ont été prises pour circonscrire le foyer de grippe aviaire détecté dans une ferme de Pout, dans la région de Thiès (ouest).

Depuis la détection de ce foyer de grippe aviaire, le 3 novembre dernier, ‘’un dispositif de surveillance a été mis en place autour de la ferme’’ concernée, ‘’pour le moment seul foyer de contamination’’ au Sénégal, a dit Aly Saleh Diop.

Ce dispositif de surveillance a été étendu à ‘’un périmètre beaucoup plus large pour essayer de repérer d’éventuels cas’’, a assuré M. Diop lors de la réception d’équipements destinés à la lutte contre la grippe aviaire.

Le ministre de l’Elevage et des Productions animales a tenu à rassurer les populations : ‘’Pour le moment, il n’y a pas encore d’autres foyers de contamination dans la zone.’’

Après la découverte du foyer de grippe aviaire, il est nécessaire de ‘’mettre en place un dispositif de veille permanent pour ne pas subir la maladie’’, a-t-il dit, ajoutant que c’est la raison pour laquelle le ministère de l’Elevage et des Productions animales a fait appel à des partenaires techniques et financiers.

Ces derniers vont aider à ‘’amplifier le dispositif d’alerte et de surveillance, de manière à être plus fort et à trouver les moyens de faire face’’ à cette situation, dans le cas où elle se reproduirait ‘’dans d’autres foyers d’aviculture’’, a expliqué Aly Saleh Diop.

Il faut pouvoir ‘’aller rapidement à l’assaut’’ du foyer de contamination, a dit M. Diop.

La grippe aviaire apparue en 2015 dans certains pays avait alerté le Sénégal, qui a pris un arrêté pour interdire les importations de viande de volaille, a-t-il rappelé.

‘’Cela a eu comme conséquence un développement extrêmement important de la filière avicole’’, a-t-il souligné.

‘’C’est pourquoi il était nécessaire de prendre les devants avec des mesures idoines, pour endiguer la maladie dans cette ferme où le premier foyer a été détecté’’, a poursuivi le ministre de l’Elevage et des Productions animales.

Selon lui, il s’est par la suite agi de mettre en branle tout le dispositif d’alerte et de surveillance en place.

C’est dans ce contexte que, selon Aly Saleh Diop, l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) a offert au Sénégal du matériel de protection contre la grippe aviaire.

Ce don reçu par l’intermédiaire de la FAO, l’agence des Nations unies chargée de l’alimentation et de l’agriculture, devrait permettre de ‘’renforcer la force de frappe du ministère’’.

La chargée des politiques au bureau de la FAO pour l’Afrique de l’Ouest, Bintia Stephen Tchicaya, a salué ‘’le leadership du ministère de l’Elevage qui a pris la pleine mesure de l’ampleur de la crise en déroulant une batterie de mesures’’.

La FAO, grâce à ses ‘’compétences techniques’’ et à son expérience, a décidé de venir en aide au ministère de l’Elevage et des Productions animales, a-t-elle assuré en remettant le don au ministre.

Les services vétérinaires sont à pied d’œuvre pour circonscrire la zoonose dans une seule localité, affirme le ministère, selon lequel le matériel reçu de l’USAID permettra de renforcer le dispositif déjà mis en place.

Dans la même catégorie