APS LES COURS EN PRÉSENTIEL SUSPENDUS DANS LES UNIVERSITÉS POUR UNE SEMAINE AIP Législatives 2021: Le candidat RHDP félicite celui du PDCI-RDA à Daoukro AIP Législatives 2021: Le RHDP gagne trois sièges sur quatre à Aboisso et à Tiapoum ANP L’édition 2021 de la Journée Internationale de la Femme célébrée autour du « Leadership féminin dans un contexte de COVID-19 ANP Situation sociopolitique au Sénégal : La Commission de la CEDEAO appelle toutes les parties prenantes au calme et à la retenue ANP Violences post-électorales au Niger : La coalition « Bazoum 2021 » appelle à la préservation de la quiétude sociale APS LE COVID-19 DOIT AMENER A REPENSER LA PLACE DE LA FEMME, SELON UNE SPÉCIALISTE DU GENRE APS LA GENDARMERIE MET EN GARDE CONTRE LE PILLAGE DE SES CASERNES APS LES IBADOU RAHMANE LANCENT UN APPEL À LA RETENUE APS ALIOUNE BADARA CISSÉ À MACKY SALL : ‘’C’EST VOTRE VOIX QUE LE PEUPLE VEUT ENTENDRE’’

Gueckédou-Infrastructures : Avis partagés sur le niveau d’avancement des travaux routiers


  30 Janvier      14        Société (29542),

   

Conakry, 30 janv. (AGP)-Les travaux de bitumage de la voirie urbaine et de la route nationale se poursuivent à Gueckédou. Cependant, les avis sont partagés sur le niveau d’avancement des activités.

Pour la voirie de Gueckédou, les travaux ont été lancés il y a environ quatre (4). Tandis que sur la route nationale au niveau du tronçon Gueckédou-Kondébadou, les travaux ont démarré il y a plus d’une année.

En effet, trois firmes réalisent les différents lots. La société B-GEC réalise la voirie urbaine ! HENAN CHINE a contracté une trentaine de kilomètres de route nationale. GUICOPRESS, en partenariat avec une société tunisienne, en dispose près d’une vingtaine de kilomètres.

Pour le jeune étudiant diplômé Vincent Mamadouno vivant à Gueckedou, le revêtement des 10 kilomètres additionnels à Gueckédou est une véritable bouffée d’oxygène pour les populations de cette la ville martyre. La société B-GEC « a bien commencé les travaux », dit-il, « il y a aujourd’hui une grande différence », affirme-t-il.

L’étudiant Vincent, poursuit que ce projet de voirie urbaine servira sincèrement les populations de la commune urbaine. Déjà, « l’Etat de la route qui mène au fleuve Makona a considérablement changé », conclut-il.

Craignant toutefois d’une éventuelle épidémie du fait de la flambée de poussières qui étouffe actuellement les populations, Djiba CAMARA interpelle les autorités communales d’« arroser régulièrement les rues de la ville » en cette saison sèche. Sinon, insiste-t-il, cela affectera « dangereusement les paisibles habitants riverains » du projet. Ce sociologue et partisan de la société civile désire que l’arrosage s’effectue au moins les « matin et soir. »

Youssouf Condé pense de son côté que le projet d’accomplissement de près de 40 Km de route nationale est à saluer ! Il déplore cependant la lenteur des travaux de la Nationale : « imaginez-vous, nous avons quitté Conakry tôt hier matin pour être à pareille heure à Nzérékoré », se lamente-il. « Nous avons enregistré d’abord deux pannes », déclare mollement ce passager. De l’avis de ce jeune homme d’affaires dans d’une trentaine d’années, qui a encore environ 200 kilomètres de calvaire avant N’Zérékoré : « Je ne suis pas sûr de la finition des travaux dans le délai contractuel », dit-il.

Nos efforts pour joindre le directeur général de la société HENAN CHINE restent pour le moment infructueux ! HENAN CHINE est la société qui est chargée de construire le tronçon Gueckédou – Kondémbadou.

Mais le doute continue de planer dans l’esprit des populations quant à la fin des travaux dans les délais prévus ! Et la flambée de poussières sévit au quotidien !

A préciser que les travaux de bitumage de la voirie urbaine de Gueckédou ont été lancés en novembre 2020  et la Nationale depuis fin décembre 2019 !

Dans la même catégorie