AIP COVID-19 : Une société minière offre du matériel de protection à l’administration de Bouaflé AIP Covid-19: une quinzaine d’autorisation d’entrée à Abidjan délivrées dans la région du Gboklê AIP COVID-19 : Un opérateur économique offre du matériel de protection au district sanitaire de Bouaflé AIP Un syndicat du transport aérien craint la perte de 122 200 emplois en l’absence d’un soutien de l’Etat AIP Covid-19 : les dons du gouvernement distribués aux populations et institutions de Bonoua AIP Football : le nouveau sélectionneur des éléphants souhaite le retour de Serey Dié en équipe nationale AIP Le comité de veille épidémiologique de Vavoua recherche des moyens logistiques pour la sensibilisation AIP Un agent de la SODECI meurt dans des conditions dramatiques à Bingerville AIP Covid-19 : Des vivres et des non vivres de PFO Africa à des communes AIP Covid-19 : les villages de Séguélon reçoivent des équipements de lavage des mains

Guinée: 40 millions USD de la BM pour la mobilité et la connectivité rurale


  25 Janvier      105        Economie (8189), Finance (426), Photos (3896),

   

Conakry, 25/01/2019 (MAP) – La Banque mondiale (BM) vient d’octroyer, à travers l’Association Internationale pour le Développement (IDA), 40 millions de dollars à la Guinée pour le financement d’un projet de mobilité et de connectivité rurale.

Ce projet facilitera l’accès routier de la population rurale aux marchés et au service de base en Guinée. Durant les cinq ans d’exécution du projet, les priorités de financement seront axées sur le réseau de pistes rurales reliant les villages entre eux, les routes préfectorales reliant les communes rurales au reste des zones économiques de production agricole, et l’entretien des infrastructures de transport rural, selon une note d’information du ministère guinéen de l’Economie et des Finances, relayée vendredi par des médias locaux.

La signature de cet accord s’inscrit dans le cadre du partenariat entre la BM et le gouvernement guinéen visant à soutenir la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES). Ce dernier concerne certaines préfectures de la Basse et Moyenne-Guinée pour une distance linéaire de 800 km de pistes rurales.

Le ministère a indiqué que la mise en place d’un réseau dense d’infrastructures de transport en milieu rural, respectant les aspects environnementaux et sociaux, concourait à la réduction de la pauvreté et à l’atteinte des objectifs de développement durable.

Dans la même catégorie