APS JOJ DAKAR 2022 : IBRAHIMA WADE NOMMÉ COORDONNATEUR DU COMITÉ D’ORGANISATION APS CHEIKH AHMETH TIDIANE BÂ , NOUVEAU DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA CAISSE DES DÉPÔTS ET CONSIGNATIONS APS ABDOUL LATIF COULIBALY, NOUVEAU PORTE-PAROLE DE LA PRÉSIDENCE AGP Boké/ 1.540 panneaux solaires offerts à 51 villages de la préfecture AGP Lancement du projet ‘’Développer l’Agriculture commerciale en Guinée’’ dans la Région AGP Conakry/Coup de pouce des autorités aux bouchers et vendeurs de bétails AGP Des insuffisances relevées en 2018 au Crédit Rural de Guinée NAN NCC advocates broadband development to drive industrial revolution APS ABDOU KARIM SALL S’ENGAGE POUR LA SAUVEGARDE DU PARC DE NIOKOLO KOBA APS ALIOU CISSÉ DOIT TROUVER « LA BONNE FORMULE’’ POUR LA COHABITATION AU SEIN DE LA TANIÈRE, SELON EL HADJ DIOUF

Guinée-Bissau: 24 partis politiques présentent des candidatures aux législatives


  12 Janvier      17        Politique (23424),

   

Bissau, 12/01/2019 (MAP) – Vingt-quatre partis politiques sur les 49 légalement constitués en Guinée-Bissau, ont officiellement déposé leurs candidatures aux élections législatives du 10 mars prochain, rapportent des médias.

Selon la loi électorale bissau-guinéenne, la présentation des candidatures aux élections législatives prend fin 60 jours avant le scrutin.

Les principales forces politiques nationales, notamment, le parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC/au pouvoir), le parti de la Rénovation Sociale (PRS), le parti de la convergence démocratique (PCD), le parti de la nouvelle démocratie (PND) et l’Union pour le Changement (UM), ont présenté leurs candidats.

Deux nouvelles forces politiques ont fait leur apparition, qui sont le mouvement pour Alternance Démocratique (MADEM G-15), fondé par un groupe dissident du PAIGC, et l’assemblée populaire unifiée – parti démocratique de Guinée-Bissau (APU-PDGB) du candidat défait au second tour de l’élection présidentielle en 2014, Nuno Gomes Nabiam.

Ces élections, initialement prévues en novembre, doivent permettre de mettre fin à la crise que traverse le pays depuis l’éviction en août 2015 par le président Vaz de son Premier ministre, Domingos Simoes Pereira, chef du PAIGC, auquel M. Vaz appartient également.

Selon le calendrier électoral, la Cour suprême de la justice de la Guinée-Bissau devra valider toutes les candidatures au plus tard le 24 janvier.

Dans la même catégorie