GNA Christians advised not to be complacent about Covid-19 MAP Egypte: des nouveaux « trésors » archéologiques dévoilés au public GNA GES Director assure parents of children safety in school GNA La Pleasure Beach priorities safety protocols as revelers visit GNA FDA destroys unwholesome goods in Cape Coast GNA Total disregard for Covid-19 Safety Protocols at various Markets GNA Ghanaian Ahmadis to benefit from new terrestrial TV Channel GNA Noguchi Memorial Institute investigates alleged falsification of COVID-19 test results GNA Commuters still adamant to observing covid-19 protocols ACP CHAN/Cameroun : 4 Joueurs des Léopards testés positifs au coronavirus

Guinée-Conseil des ministres : La récupération des terrains et bâtiments publics devient une priorité


  4 Décembre      13        Economie (10811),

   

Conakry, 04 déc. (AGP)- La récupération des terrains et bâtiments publics fait partie des points soulevés jeudi, 03 décembre 2020, par le Chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, au cours du Conseil hebdomadaire des ministres qu’il a présidé au Palais Sèkhoutouréyah.

A cette occasion, le Président de la République a informé le Conseil de la mise en place auprès de la Présidence, d’une Commission chargée essentiellement de l’examen et de la revue des baux conclus par l’Etat sur ses domaines. Cette nouvelle structure ad-hoc dont l’opérationnalisation est imminente devra veiller à la récupération des terrains et bâtiments publics irrégulièrement cédés à des personnes physiques ou morales privées ainsi qu’à la reconstitution des réserves foncières indument aliénées.

Il a également souligné le déguerpissement des occupants de ces domaines irrégulièrement acquis, qui obstruent les passages des eaux d’écoulement, notamment par des édifices bâtis sur les caniveaux et autres fossés d’évacuation.

Dans le même ordre d’idées, le Chef de l’Etat a invité au renforcement de la Brigade de contrôle chargée de la surveillance des bords de mer et instruit les départements concernés à initier un projet de Loi devant durcir la législation sur les remblayages et les occupations anarchiques du littoral.

En ce qui concerne des points soulevés lors du précédent conseil des ministres, le Président de la République a insisté de nouveau sur la célérité qui doit caractériser le traitement des dossiers relatifs aux projets sur financement extérieur afin d’augmenter la capacité d’absorption de crédits et rassurer davantage les bailleurs de fonds quant à la volonté du pays de développer les secteurs concernés.

Le Chef de l’Etat a donné les directives suivantes destinées à améliorer la gestion des Finances publiques :

–     La mise en œuvre des mesures diligentes favorisant l’élargissement de l’assiette fiscale actuellement en deçà de la moyenne sous régionale,

 –        La réduction drastique des effectifs des délégations officielles à l’étranger avec la possibilité pour notre personnel diplomatique de représenter certains membres du Gouvernement dans les rencontres internationales,

– La réduction significative des découverts du Trésor auprès de la Banque Centrale et la non-utilisation de la planche à billets (émission de monnaie) pour combler les déficits publics,

–        Le contrôle de l’interdiction d’importation de certains produits par voie terrestre afin de réduire les risques de fraude sur la fiscalité à la porte

–     Le renforcement du rôle des contrôleurs financiers, la rigueur dans le traitement des dossiers par les DAF et le contrôle effectif du service fait, avant le règlement de toute fourniture ou prestation commandée par l’Etat Parlant de la situation sociopolitique, le Président de la République a invité le Ministre en charge des Affaires Etrangères à organiser des rencontres régulières avec les chancelleries étrangères en Guinée sur l’évolution de la situation intérieure afin que tous les ambassadeurs et représentants d’institutions internationales soient objectivement informés du contexte politique, économique et social prévalant dans notre pays

Il  a instruit les Ministres en charge de la Sécurité et de la Citoyenneté à communiquer plus souvent sur les nombreux cas de violences subies par les Forces de l’ordre et des citoyens innocents, de la part de personnes se réclamant de l’opposition qui s’attaquent aux biens publics et privés sans que certaines organisations de défense des Droits de l’Homme ne s’en émeuvent.

Les enquêtes sur les violations des droits de l’Homme doivent se faire à, charge et à décharge afin que la responsabilité de leur respect soit partagée tant par les autorités que par les partis politiques et la société civile

Quant au sujet lié à la justice, il  a instruit le Ministère de la Justice à veiller au respect de l’ordre dans les maisons d’arrêt et à lutter contre des complicités qui peuvent s’établir entre certains détenus et des régisseurs et gardien de prison en raison de la sédentarité de ces derniers à leurs postes.

Le Chef de l’Etat a saisi cette occasion pour rappeler les principes de rajeunissement et de féminisation de notre administration qui doivent présider aux restructurations des services publics.

Dans son dernier message, le Chef de l’Etat a invité les membres du Gouvernement à communiquer simultanément par courrier administratif ordinaire et par e-mail, de manière à conférer plus de diligence et de sécurité aux correspondances officielles.

Dans la même catégorie