GNA Ghana soldiers reach out to South Sudanese Secondary School GNA Anglican Men’s Fellowship Roundup weeklong celebration in Bolga ANG “A justiça pode tornar mais perigosa se o sistema político continuar instável”, diz Bastonário de Ordem dos Advogados ANG “Uma mulher à testa da nação guineense terá sensibilidade para problemas reais do povo “, diz Nancy Schwartz ANG “A Índia vai ter a sua Embaixada em Bissau no próximo ano”, diz o Embaixador ACP Le parti politique « ARC Originale » prend acte de pardon du député Charles Naweji ACP Echange entre la CENCO et le Sous-secrétaire d’Etat adjoint des USA aux Droits de l’homme ACP L’examen par la Cour constitutionnelle des contentieux de l’élection à la députation nationale évoqué à la Présidence AGP Boké-SMD-Winning :45 personnes indemnisées à plus de 3 milliards GNF AGP Conakry-social : Conférence intergénérationnelle des femmes et filles leaders pour la paix et la sécurité

Guinée : des opérateurs économiques guinéens et ressortissants des de la CEDEAO en formation à Conakry sur le SLEG et le TEC


Conakry, 19 mars 2017 – (AGP)- Les travaux des atelier nationaux de formation sur les principaux instruments d’intégration communautaires, le Schéma de Libéralisation des Echanges Commerciaux et le Tarif Extérieur Commun (SLEC et TEC), et l’Etat des lieux des négociations commerciales multilatérales Régionales ont été ouverts, vendredi, 17 mars 2017, à Conakry, sous la présidence de la secrétaire générale du Ministère guinéen du Commerce, Mme Fanta Cissé accompagnée de son chef de cabinet, a suivi l’AGP.

La formation regroupe 80 operateurs économiques guinéens et ressortissants des pays membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) établis en République de Guinée.
La salle des Actes du Palais du peuple a servi de cadre à cet atelier de deux jours, organisé par le Centre de Commerce International pour le Développement (CECIDE), dont l’objectif est de renforcer les capacités des opérateurs économiques guinéens et des investisseurs de la CEDEAO établis en Guinée, sur le SLEC, ainsi que les avantages et obstacles relatifs aux échanges intracommunautaires.

Dans son discours d’orientation, le directeur exécutif du CECIDE, Kabinet Cissé a affirmé, que le projet d’appui à la promotion de l’insertion socioéconomique des migrants de l’espace CEDEAO est une initiative du CECIDE, financée par le fonds CEDEAO/Espagne pour la migration et le développement qui a pour objectif, de contribuer à l’éradication de la pauvreté de manière durable dans l’espace communautaire, à travers l’intégration régionale et le renforcement des capacités.

Il a dit les raisons qui ont soutenu à l’initiation du présent projet. «C’est justement pour contribuer à relever le défi de l’intégration économique régionale effective que le CECIDE a initié le présent projet de sensibilisation et de renforcement des capacités», a-t-il ajouté.

Se disant satisfaite de l’initiative, la secrétaire générale du Ministère du Commerce, Mme Fanta Cissé a souhaité, au nom du président de la République, Pr Alpha Condé, plein succès aux travaux de réflexion sur l’intégration économique de l’espace CEDEAO.

Elle a souligné l’impact de ce genre de formation touchant directement la Guinée ainsi qu’aux pays membres de la CEDEAO dans le pays. Mme Fanta Cissé voit cette formation comme une opportunité qui vient combler le vrai besoin, celui d’accueillir des informations utiles sur les enjeux liés à l’insertion socioéconomiques des migrants.

«C’est dans le cadre des activités de son programme gouvernance et d’intégration, et de la mise en œuvre du projet d’appui à la promotion de l’insertion socioéconomique des migrants de l’espace CEDEAO en Guinée, avec l’appui financier de la CEDEAO et le fonds Espagnol pour la migration et le développement que le CECIDE a organisé ces deux ateliers», a indiqué la secrétaire générale du ministère guinéen du Commerce.

Selon elle, «en dépit des avantages de la facilitation des échanges contre les instruments d’intégrations protocole sur la libre circulation des personnes et des biens, le SLEC et le TEC, les échanges communautaires au niveau de la CEDEAO sont faibles. Ils se chiffrent à seulement 7%, contrairement aux autres ensembles régionaux en Afrique et dans le monde.
Les travaux ont abouti à la définition de tous les actes prioritaires à travers des thèmes comme l’historique des négociations, ses avantages, ses critères et ses pratiques.
AGP/19/03/017 MYS/ST

Dans la même catégorie