MAP COM2019: Focus sur les politiques budgétaires, le commerce intra-africain et le secteur privé à l’ère du numérique MAP L’Afrique abrite le plus grand nombre de déplacés internes (Vice-secrétaire générale de l’ONU) ANGOP PR considera Cuito Cuanavale património da África Austral APS CONTRE MADAGASCAR, ALIOU CISSÉ PROMET DE METTRE  »LA MEILLEURE ÉQUIPE POSSIBLE » APS LA RÉPONSE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES REQUIERT L’IMPLICATION DE TOUS LES ACTEURS (VICE-MINISTRE POLONAIS) APS MACKY SALL INVITÉ À ŒUVRER POUR  »UNE SOCIÉTÉ SANS ENFANT MENDIANT, NI DÉFICIENTS MENTAUX EN ERRANCE (…) ». MAP Mali: au moins une cinquantaine de civils tués dans l’attaque d’un village peul ACP RDC: Le secrétaire de l’OIF s’entretien avec les femmes entrepreneures ACP La TICAD souligne l’importance des infrastructures de base dans le développement de la RDC ACP RDC: Démarrage des opérations de contrôle de l’application du SMIG dans le secteur du commerce

Guinée : La Bibliothèque Nationale inaugurée par le chef de l’Etat


  23 Avril      48        Culture (2055), Livres (285),

   

Conakry, 23 avr (AGP)- Le président de la République de Guinée, chef de l’Etat, Pr Alpha Condé a successivement inauguré, dimanche, 22 avril 2018, à Conakry, la Bibliothèque Nationale située à Donka, celle portant le nom d’écrivain, Pr Djibril Tamsir Niane au quartier Minière dans la commune de Dixinn, ainsi que deux (02) Points de lecture à Kipé dans la commune de Ratoma et Landréah (Dixinn).

L’inauguration de ces édifices intervient au moment où les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) l’emportent sur les canaux habituels de lecture. C’est pourquoi, le gouvernement guinéen entend innover pour toucher surtout la couche juvénile, en procédant à la numérisation et à la digitalisation des œuvres guinéennes. Ce, à travers le Ministère des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique (MSCPH).

La Bibliothèque Nationale de Guinée, une des premières œuvres coloniales, est héritière de la colonisation. Des œuvres qui ont été vulgarisées dans le pays avant la construction d’une Bibliothèque nationale au lendemain de l’Indépendance du pays (02 octobre 1958). Depuis le bâtiment a été utilisé pour abriter le Ministère de l’Enseignement Technique, puis le Musée National avant d’être rénovée et transformée en Bibliothèque par les autorités de la troisième République.

Pour le ministre des SCPH, Sanoussy Bantama Sow, cette Bibliothèque, entièrement réalisée sur le Budget National de Développement (BND) va, dorénavant, permettre de combler un manque vieux de plusieurs années.

«Le vide qui était là, c’était que la mémoire écrite et audiovisuelle n’était pas à la disposition de la population. La mise à disposition de cette nouvelle Bibliothèque nationale va permettre aux guinéens et aux étrangers, dans les années à venir, de consulter cette mémoire», a dit le ministre Sow.

Dans son discours inaugural, le président de la République, chef de l’Etat, Pr Alpha Condé a rappelé l’importance que revêt cette Bibliothèque.

«Elle permettre aux jeunes guinéens, passionnés de lecture, de suivre simultanément les cours avec leurs collègues à Berlin, Moscou, Paris et partout à travers le monde», a-t-il dit.

Le chef de l’Etat a aussi exprimé sa volonté de numériser la Bibliothèque nationale et de construire un Palais de la Culture pour le bonheur de la jeunesse guinéenne.

A noter, que le président de la République, chef de l’Etat, Pr Alpha Condé a mis saisi l’opportunité, pour procéder à la remise officielle de cent mille (100.000) livres aux Ecoles publiques niveau 1ère Année de la République de Guinée. Un don de la ville de Wroslaw en Pologne, qui a passé le témoin de l’évènement, CCML à la Guinée, l’année dernière.

A rappeler, que cette série d’inaugurations s’inscrit dans le cadre de la clôture de l’évènement, CCML), qui a connu la présence du premier ministre, chef du gouvernement, du ministre guinéen des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique (SCPH), du ministre de la Culture du Burkina Faso, de l’Administrateur de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), Adama Wane et du commissaire général de CCML, Sansy Kaba Diakité.
AGP/23/04/018           MYS/ST

Dans la même catégorie