AIP Un sous-préfet ivoirien échappe à un lynchage AIP Les partisans de Laurent Gbagbo jubilent à Bonoua AIP Les enseignants de Los Angeles en grève GNA First Lady to host Merck African Asian Luminary Conference in October GNA Professor Atsu Ayee calls for reconstructing the Ghanaian society GNA NDC postpones flagbearer election APS POUR UN ALLÈGEMENT FISCAL FAVORISANT UN RETOUR RAPIDE SUR INVESTISSEMENT APS THIÈS : PARENTERUS, UNE USINE DE ’’SOLUTÉS STÉRILES’’ INAUGURÉE À BAYAKH 15 janvier 2019 à 21h15min 0 0% Tags: APS SODAGRI TABLE SUR UNE PRODUCTION DE 270 000 TONNES DE RIZ À KOLDA APS LES MONITEURS DES DAARAS MODERNES CHOISIS PARMI LE PERSONNEL DE L’EDUCATION NATIONALE (MINISTRE)

Guinée: Le président Ouédraogo assistera à l’ouverture du Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo (Communiqué CEDEAO)


Conakry, 18 avril 2015 -(AGP)- Le président de la Commission de la CEDEAO, Kadré Désiré Ouédraogo, assistera à la cérémonie d’ouverture de la huitième édition du Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo (FEMUA), prévue du 21 au 26 avril, sous le thème de l’intégration et du rapprochement des peuples, selon un communiqué de presse de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) en date du vendredi, 17 avril 2015.

‘’Choisi comme parrain de ce grand rendez-vous culturel, M. Ouédraogo sera présent dans ce petit village d’Abidjan en même temps que diverses personnalités de la CEDEAO parmi lesquelles le commissaire chargé de l’Education, de la Science et de la Culture, Jean-Pierre Ezin.

Devenu, par la volonté de divers partenaires, un véritable marché ouest-africain de la musique et du spectacle, le Festival des musiques urbaines d’Anoumabo coïncidera avec les festivités marquant la célébration, cette année, du 40ème anniversaire de la création de la CEDEAO.

Les organisateurs de la manifestation annoncent des innovations de taille dans cette huitième édition, notamment la création d’ateliers et séminaires de formation, pour faire du FEMUA un «carrefour de rencontres professionnelles et d’échanges entre artistes, hommes de médias, spécialistes de la culture et festivaliers».

Se voulant un projet évolutif, ce festival a été créé en 2008 sur l’initiative de son commissaire général actuel, Salif Traoré, un ambassadeur de bonne volonté de l’Unesco chargé de l’alphabétisation et de la culture de la paix.

Au cours de la cérémonie d’ouverture, le président de la Commission de la CEDEAO ne devrait pas manquer d’insister sur le rôle important de la musique en tant que véritable moyen d’intégration des peuples, car ne connaissant aucune barrière de langue, de religion, et encore moins de frontières.

A noter qu’en février dernier, le président Ouédraogo avait assisté, à la Maison de l’Unesco à Paris, à la cérémonie de lancement de FEMUA 8. A cette occasion, il avait pris la mesure de l’importance de ce festival de musiques urbaines qui, outre la Côte d’Ivoire, pays hôte, verra la participation d’artistes en provenance d’Afrique du Sud, de RD Congo, des Etats-Unis, du Nigéria, de Colombie, d’Ouganda, de Cabo Verde, du Ghana, du Burkina Faso et eu Togo’’.

CEDEAO/AGP

Dans la même catégorie