MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique) APS LE SÉNÉGAL A LES COMPÉTENCES POUR ÊTRE LEADER EN AFRIQUE (MACKY SALL) APS LA PRODUCTION INDUSTRIELLE A BAISSÉ DE 1, 7 % EN NOVEMBRE (ANSD) APS PACASEN : SIGNATURE DES PREMIERS CONTRATS D’OBJECTIFS APS Le Sénégal réunit « les conditions » d’un rapatriement de ses biens culturels (Ségolène Royale) ANP Le président de la Banque Islamique de Développement élevé à la dignité de Grand Officier MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP La communauté marocaine en Afrique du Sud célèbre le 75e anniversaire de la présentation du Manifeste de l’Indépendance MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique MAP « Afrique du Rire » : Abidjan ouvre le bal de la 2è édition

Guinée/ Le REFAMP/G demande aux acteurs politiques et au gouvernement de privilégier le dialogue


  16 Avril      27        LeaderShip Feminin (364), Politique (21243),

   

Conakry, 16 avril 2015 -(AGP)- Le Réseau des Femmes Africaines Ministres et Parlementaires de Guinée (REFAMP/G) demande aux acteurs politiques et au gouvernement de privilégier le dialogue pour préserver la paix et la sécurité en République de Guinée.

Il a fait cette demande dans une déclaration rendu publique, jeudi, 16 avril, à Conakry, dont copie à été transmise à la Rédaction de l’AGP.

Voici l’intégralité de ce communiqué :

‘’Déclaration du Réseau des Femmes Africaines Ministres et Parlementaires de Guinée (REFAMP/G)

Nous membres du Réseau des Femmes Africaines Ministres et Parlementaires de Guinée, nous inquiétons de la situation de violence, d’incompréhension et de manque de dialogue qui prévaut en Guinée.

Cette situation nous interpelle en tant que citoyennes, mères, épouses et femmes leaders.

Nous demandons aux acteurs politiques et au gouvernement de privilégier le dialogue pour préserver la paix et la sécurité dans notre pays, la Guinée que nous avons tous en partage.

Nous insistons et en appelons à la responsabilité des uns et des autres. Ceci est un appel que nous réitérons depuis 2009 ou le REFAMP/G s’est continuellement investi auprès de tous les acteurs politiques, religieux, traditionnels et gouvernementaux pour éviter le pire.

Dans la même catégorie