AGP Des bulldozers attendus dans les zones inondables MAP SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan préside à Kénitra la cérémonie de sortie de la 19è promotion du Cours supérieur de défense et de la 53è promotion du Cours État-Major MAP Honoris United Universities accompagne 54 jeunes femmes entrepreneures du continent africain AGP Bientôt une usine d’assemblage et de montage de tablettes AGP Kankan-Education :1680 candidats à l’examen de sortie des écoles professionnelles session 2019. AGP Assemblée nationale : Adoption du projet de loi relatif à l’usage des armes par la gendarmerie nationale. ANP Journée mondiale contre la drogue 2019 : destruction d’importants stocks des stupéfiants Konni ANP Le Niger veut réduire le taux de prévalence basée sur le genre de 28,4% à 15,4% d’ici 2021 ANG Dois golos em três minutos dão triunfo aos Camarões contra a Guiné-Bissau na abertura do grupo F ANG Bissau acolhe ateliê sobre redução de capturas de tartarugas e aves marinhas na Sub-Região

Guinée-N’zérékoré : poursuite des travaux de reprofilage de la route N’zérékoré-Yomou


   

N’zérékoré, 18 mai (AGP)- La Société Guinéenne de Palmier à Huile et Hévéa (SOGUIPAH) a entamé, depuis mars, 2017, les travaux de reprofilage mécanisé de la Route nationale N’zérékoré -Yomou de 63km, dans la Région forestière, rapporte le correspondant régional de l’AGP.

A date, les machines sont à leur deuxième passage sur cet axe. Les travaux concernent le dégagement des emprises, le terrassement, le rechargement, ainsi que le remblai avec la latérite.

Pour donc accélérer les travaux avant la tombée des grandes pluies, deux (2) équipes de la SOGUIPAH sont sur le terrain. L’une qui a commencé depuis mars à Diécké (Yomou) et l’autre à N’zérékoré.

La connaissance des réalités pluviométriques constitue un facteur non négligeable dans la réalisation des infrastructures routières dans cette région (Guinée Forestière).

Aujourd’hui, les deux équipes sont dans leur deuxième passage sur les différents endroits, avec à la clé, mettre suffisamment de latérites sur les sujets dangereux voire archivés en 2016. Toute chose qui obligeait les usagers de l’année dernière à faire plus de 24 heures pour la traversée en pleine forêt classée.

Selon la directrice générale de la SOGUIPAH, Mariama Camara, «l’objectif est de renforcer la fluidité de la circulation, tout en faisant un cordon de protection et préservation de l’écosystème.
AGP/18/05/017 NM/TSD/IC/ST

Dans la même catégorie