MAP COM2019: Focus sur les politiques budgétaires, le commerce intra-africain et le secteur privé à l’ère du numérique MAP L’Afrique abrite le plus grand nombre de déplacés internes (Vice-secrétaire générale de l’ONU) ANGOP PR considera Cuito Cuanavale património da África Austral APS CONTRE MADAGASCAR, ALIOU CISSÉ PROMET DE METTRE  »LA MEILLEURE ÉQUIPE POSSIBLE » APS LA RÉPONSE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES REQUIERT L’IMPLICATION DE TOUS LES ACTEURS (VICE-MINISTRE POLONAIS) APS MACKY SALL INVITÉ À ŒUVRER POUR  »UNE SOCIÉTÉ SANS ENFANT MENDIANT, NI DÉFICIENTS MENTAUX EN ERRANCE (…) ». MAP Mali: au moins une cinquantaine de civils tués dans l’attaque d’un village peul ACP RDC: Le secrétaire de l’OIF s’entretien avec les femmes entrepreneures ACP La TICAD souligne l’importance des infrastructures de base dans le développement de la RDC ACP RDC: Démarrage des opérations de contrôle de l’application du SMIG dans le secteur du commerce

Guinée : ouverture d’une formation en formulation de projets de gestion durable des forêts


  7 Novembre      60        Science (536),

   

Conakry, 07 nov (AGP)- Le secrétaire général du Ministère des Mines et de la Géologie (MMG), Sadou Nimaga a présidé, lundi, 06 novembre 2017, à Conakry, les travaux du l’atelier de formation en formulation de projets de gestion durable des forêts.

Organisé par le Ministère de l’Environnement, des Eaux et Forêts (MEEF), avec un appui financier du Forum des Nations Unies (NU) sur les Forêts, cet atelier a pour objectif, de renforcer les capacités des cadres de l’administration en charge de l’Environnement des Eaux et Forêts et de la gestion durable des ressources naturelle.
Dans son allocution, le secrétaire général du MMG, Sadou Nimaga a précisé, que la République de Guinée, à l’instar de la plupart des pays en Afrique, est confrontée à une dégradation accélérée de ses ressources forestières, résultants des facteurs entropiques et naturelles. Et, ses ressources financières nécessaires pour inverser cette tendance sont, aujourd’hui, insuffisantes.

«L’administration forestière doit saisir l’opportunité ainsi offerte, pour s’approprier des outils techniques en formulation des projets et au programmes à soumettre aux mécanismes multilatérales de financement de la gestion durable des forêts, tels que le fonds pour l’environnement mondial, le fonds d’adaptation et le fonds vert climat», a-t-il souligné.

De son côté, le point focal des NU sur le forum, Abraham Santigui Keita a fait savoir, que cet atelier de cinq (05) jours est financer à hauteur de 70 mille dollars, afin que les 30 participants soient mieux outiller en matière d’élaboration de projets de solutions, ainsi que la gestion des forêts.

«Pour obtenir un fonds au niveau des UN, il faut avoir un projet bien monté. Et les UN ont limité les projets à la hauteur de 80 millions de dollars. Donc, ça veut dire que tout le monde doit prendre cela au sérieux», a-t-il expliqué.

Dans la même catégorie