ANP Le Gouverneur de Tahoua reçoit le prix remporté par le lutteur Noura Hassan ANP Assemblée générale élective de l’association régionale de football de Dosso « Abdou Boubacar dit Siddo réélu pour un mandat de quatre ans » MAP Dialogue national: Macky Sall va recevoir les 19 candidats à la présidentielle et les recalés lundi (officiel) MAP Trophée Hassan II/Coupe Lalla Meryem de golf : LL.AA.RR le Prince Moulay Rachid et la Princesse Lalla Meryem président la cérémonie de remise des prix MAP Abuja: La CEDEAO décide de lever des sanctions contre le Niger MAP Sénégal: Plusieurs personnes manifestent dans le calme à Dakar pour réclamer la tenue de la présidentielle MAP RDC: Trois morts dans une altercation entre la police et les Bena-Mwembia MAP Togo: Le président décale la date des élections législatives d’une semaine MAP Ligue des champions d’Afrique (Groupe B/5e journée): Victoire du Wydad de Casablanca sur Jwaneng Galaxy par 1 à 0 MAP Abuja: Sommet extraordinaire de la CEDEAO sur la situation politique et sécuritaire dans la région

Guinée: Reprise lundi du procès de l’ex-président Dadis Camara accusé du massacre du stade de Conakry en 2009


  12 Novembre      26        justice (231),

 

Conakry, 12/11/2023 (MAP) – Le procès du massacre de septembre 2009 en Guinée reprendra, lundi, neuf jours après l’opération commando qui a extrait de prison quatre des accusés, dont l’ex-président Moussa Dadis Camara, a indiqué dimanche un porte-parole de l’organisation du procès.

Trois des accusés, dont Moussa Dadis Camara, ont été repris le jour même, le 4 novembre. L’un d’eux, le colonel Claude Pivi, est toujours  en fuite  et sera absent  lors de l’audience de lundi.

Le raid du 4 novembre, qui a fait neuf morts selon les autorités guinéennes, a suscité les craintes pour la suite du procès ouvert le 28 novembre 2022 après des années d’attente pour les victimes.

Abdoulaye Djibril Diallo, un porte-parole de l’organisation, a déclaré samedi soir sur la télévision d’Etat que le procès reprendrait lundi.

Le procès a été suspendu pendant trois semaines, d’abord à la demande du parquet qui réclamait le temps de préparer le début des auditions de témoins, puis en raison d’une grève des avocats, sans lien avec le procès ou les évènements du 4 novembre.

Moussa Dadis Camara et dix autres anciens responsables sont poursuivis pour meurtres, actes de torture, viols et autres enlèvements commis le 28 septembre 2009 et les jours suivants par les forces de sécurité dans un stade de la banlieue de Conakry, où s’étaient réunis des dizaines de milliers de sympathisants de l’opposition.

Dans la même catégorie