APS PRIX FAAPA 2021 : L’AIP ET L’AGP COURONNÉES APS LE SALON ‘’MADE IN SÉNÉGAL’’, UN ESPACE ‘’MARKETING’’ POUR LES PRODUITS SÉNÉGALAIS, SELON SA PROMOTRICE APS LA CAF APPROUVE LE MONDIAL TOUS LES DEUX ANS ET LA SUPER LIGUE FERMÉE APS FIDAK : AMINATA ASSOME DIATTA SATISFAITE DU NIVEAU D’AVANCEMENT DES CHANTIERS DU CICES APS DÉMARRAGE DE LA 2ÈME ÉDITION DU GRAND CARNAVAL DE DAKAR APS LE JARAAF AUTORISÉ À RECEVOIR AU STADE IBA-MAR-DIOP APS UN INGÉNIEUR SOULIGNE L’IMPORTANCE DES DONNÉES DANS LA SOUVERAINETÉ NUMÉRIQUE APS KOLDA : MISE EN GARDE DU MÉDECIN-CHEF CONTRE L’AUTOMÉDICATION APS LANCEMENT D’UNE ÉTUDE DE VULNÉRABILITÉ AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES DANS LA RÉGION DE KAFFRINE APS LOUGA : LES ÉLEVEURS VEULENT UNE SOLUTION AUX DIFFICULTÉS DE LEUR SECTEUR

Guinée/Culture : Vers la 1ère édition des semaines nationales de la culture et du sport en milieu scolaire, universitaire et professionnel


  21 Octobre      15        Arts & Cultures (1845),

   

Conakry, 21 oct. (AGP)- À la faveur d’une conférence de presse animée jeudi, 21 octobre 2021, à Conakry, la structure GUISAG Consulting, a procédé au lancement de la 1ère édition des Semaines Nationales de la Culture et du Sport en milieu Scolaire, Universitaire et Professionnel (SENACSUP), placée sous le thème ‘’point sur le projet de la SENACSUP sur le développement des activités culturelles et sportives dans les établissements d’enseignement’’.

Dans son intervention, le commissaire général dudit événement, Mandjou Kourouma, a indiqué que malgré les efforts consentis par les autorités du pays dans les domaines de la culture et du sport, les Guinéens évoluent moins dans les compétitions africaines et internationales. Le développement des activités culturelles et sportives dans les établissements d’enseignement s’avère nécessaire afin de résoudre le déficit de compétitivité de nos structures locales et nationales.

« Ces défis majeurs de la culture et du sport ne peuvent être correctement et durablement pris en charge que lorsque les populations locales, le opérateurs économiques, l’État et les partenaires au développement s’y impliquent effectivement et efficacement de manière à entreprendre des initiatives ou des activités qui changeront qualitativement le visage culturel et sportif guinéen », explique-t-il.

Poursuivant, M. Kourouma, a fait savoir que ce projet appelé SENACSUP, sera mis en œuvre durant la période allant de janvier au mois de mars 2022. Il couvre la zone spéciale de Conakry (les 6 communes urbaines) y compris le Grand Conakry (préfecture de Dubréka et Coyah) dans sa phase d’expérimentation et dans une dynamique d’extension progressive.

De façon globale, ce projet vise à contribuer aux efforts de l’État dans le développement de la culture et du sport en République de Guinée. De façon spécifique il s’agit d’ici la fin du projet : « d’organiser et tenir un tournoi de football qui mettra en compétition 24 équipes masculines et féminines dotés d’un trophée. Organiser et tenir un tournoi de basket-ball qui mettra en compétition 24 équipes masculines et féminines dotés d’un trophée. Organiser les activités scientifiques entre autres les débats et l’épellation des mots (Génie en herbe) etc… ».

Pour conclure, le conférencier a noté qu’au titre de recommandations, le projet SENACSUP recommande la mise en œuvre et le fonctionnement d’une Agence Nationale de la Culture, du Sport en milieu Scolaire, Universitaire et Professionnel (ANACSUP) dans une dynamique de développement.

Dans la même catégorie