AIP Le leader de l’opposition ougandaise rejette les résultats de l’élection présidentielle AIP Une mission de sensibilisation des parties prenantes sur les enjeux du PAPSE à Bouna AIP L’absence de centre culturel à Bouna constitue une difficulté pour les promoteurs de spectacle (Feature) AIP L’ONG Boby offre kits de vêtements aux nouveaux-nés et à l’école coranique de Gagnoa AIP Le gouverneur du District 403 A2 du Lions Club International effectue une visite de travail à Bouaké AIP Rétrospective 2020: Une nette amélioration au niveau du bitumage des voies dans la région du Tonkpi AIP Un bâtiment du groupe scolaire Libreville de Man décoiffé par le vent AIP Le préfet sortant de Kouto fait ses adieux à ses administrés AIP De nouvelles infrastructures annoncées à Sikensi (Conseil régional) AIP Législatives 2021: La candidature d’Assié Kouassi Marcel (RHDP) exigée par la jeunesse des cantons de Bouaké

Guinée/Économie : La BCRG célèbre les 60 ans de la monnaie nationale


  24 Décembre      12        Société (27366),

   

Conakry, 24 déc. (AGP) – La Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG), a célébré mercredi, 23 décembre 2020, le 60eme anniversaire de la création de la monnaie guinéenne créée en 1960.

A l’occasion de cette cérémonie qui s’est déroulée dans un complexe hôtelier de la capitale, le Directeur Général (DG) de la supervision des institutions financières, Mohamed Lamine Conté, a rappelé que le Produit Intérieur Brut (PIB) de la Guinée de 2019 à 2020 est de 1,9% avec un taux d’inflation actuel de 9,1%. La performance macroéconomique de la Guinée s’est fortement améliorée, grâce aux actions de politiques monétaires et de changes.

M. Conté, a ensuite ressorti quelques réformes monétaires de 2011 à 2020.

Selon lui, pour la proximité avec les populations et améliorer le taux de bancarisation, une agence de la BCRG a été construite à Boké en 2014.

L’extension de l’agence de Labé a été faite de 2017 à 2019, ainsi que celle de N’zérékoré de 2013 à 2019. La construction des nouvelles agences à Mamou et à Kankan ont été entamées.

Il a également fait comprendre que dans le cadre de l’assainissement de la circulation fiduciaire, en 2012, les billets de 10.000gnf ont été remplacés pour renforcer la sécurité de la qualité des billets. Les billets de 20.000gnf ont été émis en 2015, pour faciliter la transaction des gros montants et réduire le coût de fabrication des signes monétaires. Les billets de 5.000gnf et de 1.000gnf ont aussi été émis, pour la sécurisation des signes monétaires et leur adaptation aux normes et standards internationaux.

En 2016, la démonétisation des anciennes coupures de 5.000gnf de 1985, 1998, 2006, 2010 et 2012 a été faite, dans le cadre de l’assainissement de la circulation fiduciaire. Les coupures de 2.000gnf ont été introduites, pour se conformer aux normes internationales.

Dans le cadre de la monétique, la BCRG en collaboration avec les banques commerciales, s’est engagée depuis 2011 à mettre en place une structure de gouvernance de la monétique nationale.

« Sur les plans administratif et sécuritaire, la BCRG a mis en place le code d’éthique et de déontologie; la charte de la formation, vestimentaire et graphique et une caisse de retraite complémentaire des employés. Ainsi, pour améliorer le cadre de travail au personnel et renforcer les locaux, un système de contrôle d’accès et de pointage a été installé », a fait savoir M. Conté.

Dans la même catégorie