AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’Evêque du diocèse de Gagnoa exhorte les fidèles de Lakota à la paix GNA Special Voting takes off smoothly in Amansaman, other constituencies in Accra APS COMMERCIALISATION ARACHIDIÈRE : L’USINE DE LA SONACOS À ZIGUINCHOR DANS L’ATTENTE DE SES PREMIÈRES GRAINES APS ZIGUINCHOR : DES OUVRAGES SOCIAUX FINANCÉS PAR ABOU DHABI ANNONCENT DES INVESTISSEMENTS PLUS IMPORTANTS GNA Special Voting delays for nearly an hour in Tema West GNA NGO launches project to promote good sanitation and hygiene practices AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La présidente de la mutuelle de Boyo visite la parcelle de terre octroyée aux femmes du village AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Une coopérative agricole fait don de matériels médicaux à l’hôpital général de Bonon AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le ministre Moussa Sanogo invite les populations du Bafing à renforcer la paix et le vivre ensemble GNA Ambulance services readies to attend to eventualities on December 7

Guinée/Hôtel Sheraton: Le Syndicat dénonce l’abus d’autorité


  16 Novembre      6        Société (25486),

   

Conakry, 16 nov. (AGP)- La section Syndicale de l’hôtel Sheraton de Grand Conakry  situé dans la commune de Ratoma  a, au nom de ses travailleurs, demandé jeudi 12 novembre 2020, la réintégration des   dirigeants syndicaux victimes de licenciement arbitraire et abusif orchestré par la Direction Générale dudit hôtel  sous les barbes de l’inspection générale de travail de Guinée.

Dans une déclaration à la maison de la Presse de  Kipé Dadiya,  le secrétaire général de la section syndicale de l’hôtel Sheraton,  Amadou Diallo, a expliqué  les différentes démarches menées en vain  par les membres du syndicat de l’Hôtel Sheraton pour sauver l’employé Mamadou Sampil dont le seul crime commis est d’avoir cassé accidentellement un des pots de fleurs sur la terrasse. Pourtant dans cet Hôtel, les expatriés sont exclus de tout licenciement quel que soit le crime commis, apprend-on.

Le secrétaire Général, lui-même a été licencié par les autorités de l’Hôtel Sheraton dont la politique de  souplesse  avec les travailleurs avait été changée avec la venue d’une nouvelle DRH (directrice des ressources humaines) en provenance de l’Hôtel Noom de Kaloum où elle a laissé des employés en larmes.

Conséquences, Abus d’autorités, manque de respect aux travailleurs, violation flagrante des conventions 87,  98, 135 de l’OIT et celles du code de travail Guinéen instaurées  à Sheraton Grand Conakry, a-t-il ajouté.
Si rien n’est fait par le propriétaire, l’hôtel Sheraton Grand Conakry court un risque de désagrément général en terme de coopération tant sur le plan national  qu’  international par la faute de la nouvelle DRH et la Direction Générale trop sourde muette ;  a conclu le premier responsable de la section syndicale de l’Hôtel Sheraton.

Dans la même catégorie