GNA WOMEC launches TurningPoint Project in Kpone GNA Upper West Region fails to meet doctor-patient ratio for 2020 GNA Accept SC verdict, join hands with government – Moderator AIP Législatives 2021 à Abengourou : les électeurs d’Agnikro heureux de retrouver les urnes AIP Début paisible du scrutin législatif à Séguéla AIP Législatives 2021: « tout se passe bien » à Marcory (commissaire CEI) AIP Législatives 2021: Peu d’affluence devant les bureaux de vote à Grand-Bassam AIP Législatives 2021: le scrutin se déroule dans le calme à Bouaflé AIP Législatives 2021 : Les électeurs votent dans le calme à Koumassi AIP Législatives 2021: Les électeurs à compte-gouttes dans les bureaux de vote à Kani

Guinée/justice : Un marabout poursuivit pour escroquerie d’une somme de 70 millions GNF


  3 Février      26        Justice (1061),

   

Conakry, 03 fév. (AGP)- Renvoyé devant le Tribunal de Première Instance(TPI) de Dixinn pour escroquerie, Elhadj Hamad Diallo a plaidé, lundi, 1 er février 2021, non coupable des faits qui lui sont reprochés, a suivi l’AGP.

Placé sous mandat de dépôt, le 22 juillet 2020 pour escroquerie au préjudice de l’agent commercial, Alhassane Barry, El hadj Hamad Diallo, marabout de profession, originaire du Sénégal a, durant les débats, clamé son innocence dans cette affaire.

Le prévenu est arrivé en Guinée selon lui, en 2017 dans le but exclusif d’exercer le métier de marabout. Il aurait reçu le jeune frère de son ami, venu du Sénégal pour exercer le même métier. Ce dernier trouvera deux jours après un logement à Lambanyi en haute banlieue de Conakry.

Pour des raisons de son arrestation, Elhadj Hamad Diallo explique : « C’est Biram que j’ai hébergé chez moi à Cobayah et également le jeune frère de mon ami avec qui, j’ai fréquenté l’école coranique durant 7 ans en Mauritanie qui m’a dit qu’ils ont travaillé pour un monsieur qui devait virer leur honoraire qui s’élève à 8 millions de francs sur son compte Orange money parce que son compte ne reçoit au maximum que 1 million 5 cent mille avant de rentrer au Sénégal ».

Poursuivant son intervention, Elhadj Hamad Diallo dira qu’avant son arrestation, il avait tenté de récupérer les 8 millions de francs guinéens avec Alhassane Barry, mais en vain.

Le plaignant, Alhassane Barry, a rejeté du revers de la main, les déclarations de l’accusé. Il a affirmé devant le juge que ce monsieur fait partie d’un réseau d’arnaqueurs en Guinée.

« Lanciné Cissé et Biram m’ont envoyé dans une forêt à Sonfonia où ils m’ont demandé 70.000.000 de francs guinéens pour me donner une caisse ne contenant que de dollars et euros. N’étant plus de moi-même, j’ai donné 20.000.000 francs sous la pression d’une autre personne qui jouait le rôle du diable », déplore la victime. M. Barry a ajouté qu’il a pris les 50.000.000 restants avec des connaissances qui l’ont finalement trimbalé en justice pour abus de confiance.

Pour lui, celui qui jouait le rôle du diable est bel et bien Elhadj Hamad Diallo qui, jusqu’au jour de son arrestation lui proférait des menaces de mort si toutefois il ne rentrait pas en possession des huit (8) millions de francs.

A noter, que l’audience a été renvoyée le 10 février pour réquisitions et plaidoiries.

Dans la même catégorie