ACP Kisangani : les responsables des services étatiques et paraétatiques sensibilisés sur les comités de suivi et d’éveil contre la Covid-19 ACP Unilu : 2 chercheurs proposent un protocole contre la COVID-19 ACP Le prof Muyembe confirme la deuxième vague sévère de covid-19 en RDC après une tournée effectuée dans les CTCO de Kinshasa ACP Echange de la ministre du Genre avec une délégation d’artistes féminins autour des violences faites à la femme ACP Célébration de la journée internationale des personnes vivant avec handicap au Tanganyika ACP Adoption de projet de l’économie du budget rectificatif de la province du Haut-Katanga exercice 2019 ACP Le ministre provincial du budget préoccupé par le projet d’édit budgétaire de l’exercice 2020 ACP Ouverture mardi d’une adjudication des bons du trésor de 15 milliards CDF ACP Présentation des représentants des énarques et des jeunes professionnels du ministère du Plan ACP Appréciation à l’indicatif du Franc congolais au cours de la semaine du 30 novembre au 6 décembre 2020

Guinée/Pêche : Le pays enregistre un manque à gagner de 2.857 tonnes de poissons.


  9 Novembre      5        Economie (10452),

   

Conakry, 09 nov. (AGP)-La République de Guinée à l’instar des autres nations, vit les conséquences de la pandémie du COVID-19 qui continue à se répandre. Elle menace à la fois les vies et les moyens d’existences des communautés en général et la communauté des pêcheurs en particulier notamment les établissements de traitement, les mareyeuses et autres acteurs de la filière des pêches.

Le département des pêches, conformément à sa mission, fait de l’approvisionnement des populations en poisson, une préoccupation, dont la chaine d’approvisionnement en produits halieutiques est un réseau complexe qui inclut entre autres, les pêcheurs, les intrants de pêche, les consommateurs, le traitement, la transformation et le stockage.

A cet effet, la disponibilité des stocks de poisson au cours de la période, allant du 1 er mai au 30 septembre 2020 dans les entrepôts, dans les prévisions de débarquement obligatoire et dans les importations de poisson par les sociétés de pêche, y compris d’autres productions nationales (pêche artisanale), totalise 91.793 tonnes.

Suivant la moyenne estimée de la consommation nationale de poisson par habitant et par an, le besoin national de consommation de poisson sur la même période a été déterminé et totalise 94.650 tonnes, soit un manque à gagner de 2.857 tonnes.

Dans la même catégorie