AGP Mandiana/Environnement : Des dispositions à prendre pour diminuer toute forme d’exploitation de l’or pour éviter la dégradation. GNA 350,000 existing ECG customers to benefit from Pokuase BSP GNA Partner with religious groups to attain immunization targets – MCE GNA Political violence due to family breakdown, high unemployment-Survey GNA Mineworkers’ Union calls for free and fair elections GNA Intensify voter education to reduce spoiled and rejected ballots-CCOD GNA ISODEC launches election monitoring portal GNA GJA receives support from Coca-Cola and JN Products APS PLUS DE 17 MILLIARDS POUR LE MINISTÈRE DE LA JEUNESSE APS NÉNÉ FATOUMATA TALL ADMET DES LIMITES DANS LA PRISE EN CHARGE DE LA JEUNESSE

Guinée/Sante : Des piqures d’insectes ‘’Paéderus’’ inquiètent les citoyens de Conakry


  16 Novembre      27        Société (25567),

   

Conakry 16 nov. (AGP)-Les populations de la ville de Conakry et ses environs se plaignent des piqures d’insectes ‘’Paéderus’’ ou encore appelés par les citoyens ‘’champions’’.

Leur présence est souvent saisonnière, notamment au cours des mois de novembre et décembre.

Actuellement, ils sont partout, lorsqu’ils se posent sur le corps d’une personne et que qu’ils sont écrasés, les liquides qui resteront sur le corps provoquent des démangeaisons qui se transforment en plaies. On retrouve des victimes dans des nombreuses familles dans la ville de Conakry. Les plaies se cicatrisent en laissant des traces sur le corps de la victime.

Interrogé, Dr Sékou Kourouma, médecin dans une clinique de la place a indiqué que: ‘’La dermatite à Paederus est causée lorsqu’un coléoptère contenant de la pédérine est écrasé, même partiellement, contre la peau. Cette irritation cutanée est également appelée « dermatite linearis » ou « dermatite linéaire » car on peut par inadvertance faire glisser un coléoptère sur la peau en une ligne plus ou moins droite en essayant de l’éloigner.

L’inflammation résultante sera également linéaire. Parce que les espèces de Paederus sont largement dispersées à travers le monde, ce syndrome a de nombreux surnoms locaux différents, y compris « dermatite coup de fouet », « lèche d’araignée », et « dermatite de mouche de Nairobi ».

Poursuivant Dr Sékou Kourouma a dit que « Comme les autres (coléoptères), les coléoptères roves ont des ailes antérieures durcies qui recouvrent les ailes de vol. À une certaine époque, le groupe de coléoptères rove était connu sous le nom de « Brachyptera » (ailes courtes), car leurs ailes de vol sont repliées sous de courts élytres.

Il a fait savoir que les espèces de Paederus sont largement répandues dans le monde. Ils sont de couleur beaucoup plus brillante que les autres coléoptères roves, avec des élytres métalliques de couleur bleue ou verte et beaucoup d’orange vif ou de rouge sur le pronotum et les segments basaux de l’abdomen.

Ces couleurs vives peuvent être un exemple d’aposématisme, un signal d’avertissement aux prédateurs potentiels.

En Afrique de l’Est, la conjonctivite due à la présence de pédérine dans l’œil est appelée « œil de Nairobi », a écrit un spécialiste.

Selon d’autres sources, le contact cutané initial avec la pédérine ne montre aucun résultat immédiat. Il va falloir attendre 12 à 36 heures pour voir une éruption cutanée rougeâtre (érythème) apparaît sur la peau qui se transforme en cloques.
L’irritation, y compris la formation de croûtes et la desquamation, peut durer de deux à trois semaines.

 

Dans la même catégorie