MAP Le Maroc parmi les 10 premiers pays qui ont réussi le défi de la vaccination contre la Covid-19 (OMS) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Des affiches des candidats déchirées à Bocanda AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Adama Bictogo appelle à voter pour le candidat désigné par le RHDP à Aboisso sous-préfecture AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 356 nouveaux cas de COVID-19 notifiés le 3 mars 2021 (Ministère) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le préfet de Bocanda invite les candidats à œuvrer pour la paix pendant la campagne AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Au total 2 000 ménages vulnérables bénéficient de kits alimentaires et sanitaires à Abidjan AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le candidat RHDP de Tagadi et Sorobango veut continuer de soutenir les actions de développement du Gouvernement AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le candidat du PDCI compte défendre les intérêts de la population de Bonon APS MACKY SALL ANNONCE 8 MILLIONS DE DOSES POUR LA VACCINATION DE 4 MILLIONS DE PERSONNES APS LE PRÉSIDENT SALL PRÔNE LA FINALISATION DE LA STRATÉGIE NATIONALE DE PROTECTION CIVILE

Guinée/Société: ‘’Quand vous naissez entre quatre murs de prison, ça perturbe toute votre vie…’’, dixit Daniel Philipe


  28 Janvier      0        Société (29422),

   

Conakry, 28 janv. (AGP)- M. Daniel Philipe de Sainte Marie, née dans les geôles du camp Boiro sous le régime de feu Sékou Touré a, au cours d’un entretien accordé à l’AGP, en marge de la journée de commémoration des 50 ans des victimes du camp Boiro, le lundi 25 janvier 2019, expliqué les circonstances dans lesquelles sa mère, Nène Djiariou Kassé a été arrêtée par les caciques de la première république.

Dans son intervention, Daniel Philipe, a indiqué qu’il n’y avait pas de raison fondamentale justifiant le fait que sa maman soit captive au camp Boiro.

‘’En tout cas, ma maman était hôtesse de l’air et puis on l’a arrêtée au marché Niger à Kaloum. Elle a été amenée au camp Boiro, c’était dans les années 1971. Je pense que cette arrestation brusque de ma mère, est probablement en rapport avec mon père qui était blanc et je dis ça, parce que je sais qu’elle ne faisait pas de politique, elle s’est retrouvée en prison comme ça, sans jugement, sans raison fondamentale’’, rappelle-il.

Poursuivant, M. Philipe de Sainte Marie, a martelé qu’eux, victimes du camp Boiro, continueront à réclamer justice.

‘’C’est très simple, on le dit tout le temps, c’est la justice, la reconnaissance et la réhabilitation des personnes victimes sous le régime de feu Sékou Touré. Parce que, beaucoup de gens ont été tués, emprisonnés et accusés à tort et on les a étiquetés comme les ennemies de la république alors que ce n’était pas vrai. Si certains étaient des politiciens certes, mais le fait d’être un opposant ne veut pas dire que tu es ennemie de la nation.

Pas plus tard qu’hier, on m’a insulté sur les réseaux sociaux, on m’a traité d’apatride. Il faut que les gens prennent conscience de ce qui est arrivé, parce qu’aujourd’hui, il y a une volonté de certaines personnes de faire oublier tout ça. Des gens ont été ostracisés, on les a mis à l’écart, on les traite comme des ennemies alors que ce n’était pas vrai. Donc, le seul but qu’on recherche, c’est la réhabilitation, la préservation de la mémoire et la vérité’’.

Plus loin il a ajouté: ‘’Certains parlent de réconciliation moi, personnellement, je ne parle pas de réconciliation, on n’est pas ennemis entre nous. Est-ce que c’était une guerre ou quoi ? Il faut quand même qu’il y ait une réhabilitation et une restauration unique de la vérité.’’

S’agissant de sa sensation d’être né en prison, notre interlocuteur a mentionné que ceci est un acte qui fait toujours mal, ça perturbe la vie d’un être humain.

‘’Quand vous naissez entre quatre murs de prison, ça perturbe toute votre vie. Vous n’avez pas la même perception que les autres. Moi, je n’ai pas joué avec les autres enfants comme n’importe qui, j’étais là-bas jusqu’à l’âge de six ans, je n’étais qu’avec des adultes, c’est là-bas que j’ai appris à lire et à écrire.

Donc, c’est un peu rester dans mon esprit. Jusqu’à présent, je vis un peu renfermé sur moi-même parce que, j’ai grandi comme ça avec des grandes personnes enfermées. J’ai vu des choses horribles, j’ai vu des choses ignobles’’, conclut-il.

Dans la même catégorie