AIP Anémie et infections respiratoires, causes principales de morbidité à Dimbokro (directeur CHR) AIP Les meilleurs élèves de l’IEP de Songon récompensés AIP Les joueurs de l’équipe nationale malgache élevés au rang de chevaliers AIP Le Mouvement « Tous Debout avec Mabri » mobilise à Abobo AIP Érosion côtière : Les habitants du quartier des pêcheurs de Lahou Kpanda appellent à l’aide AIP Le médiateur d’un conflit communautaire échappe de justesse à un lynchage à Bettié AIP La 11è édition du tournoi de football pour les minimes s’ouvre bientôt à Bangolo AIP Le maire de tabou soutient les AGR des femmes de la tribu Tépo sud AIP Des actions de lutte contre la Dengue annoncées dans la commune d’Abobo NAN Breaking the Barriers Against Adoption of Traditional Medicine

Handball/ tournoi IHF trophy zone III-Afrique des moins de 20 ans : le Togo s’incline devant le Ghana chez les dames (16-26)


  23 Août      35        Sport (8102),

   

Lomé,  23 août  2016 -(ATOP) – L’équipe dame du Togo s’est inclinée devant celle du Ghana sur un score de (16-26), en match de poule du tournoi IHF Trophy zone III – Afrique des moins de 20 ans, disputé le lundi 22 août sur le terrain de handball du stade omnisports de Lomé.

Les Ghanéennes se sont faites remarquées dès le début de la rencontre, en prenant le contrôle du jeu. Elles portent ainsi régulièrement le danger vers le camp des togolais. Sous le poids de la pression, les Togolaises dans le désarroi multiplient des maladresses et ratent plusieurs occasions de buts qui leurs sont offertes. Dans les dix premières minutes du jeu le Togo est mené au score (3-7).
A 15 mn du jeu, le Ghana a continué par creuser l’écart (3-10) grâce aux combinaisons et finitions fructueuses du trio ghanéens Kindom Samira, Grâce Ashinyo et Ellandy Atippoé.
A la 25ème mn, le Togo se ressaisi et a commencé par repousser les offensives ghanéennes. Le match devient serré, le Togo a pu réduire le score, mais n’est pas arrivé à rétablir l’équilibre avant la pause (8-10).
Revigorées par les conseils du coach Mabudu Comlan et poussées par les supporters, les joueuses togolaises ont repris la deuxième partie du jeu toutes confiantes. A la 35ème mn elles ont réussi à reprendre le jeu en main, réduisant encore le score (10-11). Mais cette prouesse ne dure que pendant 10 mn. A la 45ème mn, les ghanéennes sentant le danger se sont réorganisées et ont repris le contrôle du match. Elles ont fini par asseoir leur suprématie, assiégeant ainsi le camp togolais. A partir de cet instant, les ghanéennes ont dominé de bout en bout les Togolaises. Le score à évoluer de (11-17) à (11-20) et de (13-22) à (14-24). Le coup de sifflet final est intervenu sur un score de 16 buts contre 26 en faveur des Ghanéennes.
En match d’ouverture, les dames du Bénin se sont imposées devant le Niger (36-8). Chez les hommes, le Bénin a aussi dominé le Niger (32-19).
Six pays prennent part à cette compétition, notamment le Bénin, le Ghana, le Niger, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire et le Togo. Tous les pays se sont fait représenter par des équipes féminines et masculines à l’exception de la Côte d’Ivoire qui est arrivée seulement avec une équipe masculine.
Les équipes masculines évoluent en deux poules de trois. Chaque poule dégagera les deux premiers qui joueront les demi-finales et les deux vainqueurs joueront la finale. Les dames jouent en poule unique et l’équipe qui aura comptabilisé le plus de points sera sacrée championne
Ce tournoi financé par la Fédération Internationale de Handball (FIHB) a pour objectif de dégager les meilleurs dans les deux catégories pour une compétition continentale dénommée « trophy continental » l’année prochaine dans un pays Africain dont le choix se fera plus tard.
Trophy continental regroupera tous les vainqueurs des sept zones pour la sélection des deux meilleures équipes qui représenteront l’Afrique dans des tournois internationaux.
Le secrétaire général de la CAHB, Charles Ouboumahou, a souligné que le « IHF Trophy » est en fait un programme de la FIHB, destiné aux pays Africains où la discipline n’a pas droit de citer ou est peu développer, dans le but de permettre aux jeunes de moins de vingt ans d’éclore, de s’exprimer et d’avoir la chance de mener une carrière professionnelle. « Mais malheureusement je constate que les Africains n’ont pas compris l’enjeu que revêt ce programme et l’opportunité qui est donnée à l’Afrique, puisque les pays cherchent à tout prix à remporter le trophée mis en jeu en faisant compétir des jeunes plus âgés que l’âge prévu », a-t-il fait savoir. Il a néanmoins félicité le gouvernement togolais et la Fédération Togolaise de Handball (FTHB) pour l’organisation et l’accueil dont ils ont fait preuve à l’ouverture de cette compétition et souhaité que le tournoi se déroule dans de bonnes conditions jusqu’à la fin.
Pour le président de la FTHB, Kétémépi-Kokou Dodji, l’ambition du Togo à cette compétition est de remporter le trophée dans les deux catégories, sinon dans l’une. Il a remercié la CAHB pour avoir porté son choix sur le Togo et promis que la FTHB ne ménagera aucun effort pour la réussite de ce tournoi.
Le coup d’envoi de ce tournoi a été donné par l’ancien ministre de la Culture et des Sports, ancien handballeur, Oracio Frétas, en présence du secrétaire général de la CAHB, du président de la FTHB et des présidents des fédérations sportives sœurs.
A la deuxième journée, chez les dames, le Togo jouera contre le Bénin et le Niger contre le Burkina Faso. Au niveau des hommes, dans le groupe A, le Ghana se mesurera au Niger et dans le groupe B, le Burkina Faso à la Côte d’Ivoire. ATOP/AR/TD

Dans la même catégorie