GNA More than 5, 800 centres open for EC’s exhibition exercise in Ashanti Region GNA Voters commend EC for SMS verification platform GNA Veep supports Strategic National Stockpile establishment to tackle health emergencies GNA Government urged to develop a comprehensive cervical cancer control plan GNA Voter Register Exhibition begins smoothly but on low key GNA Peace Council to hold 2020 national youth for peace summit GNA Odweanoma Paragliding site to be commissioned during ‘Yenko Kwahu’ Festival GNA Ghana is making moderate progress in nine SDGs APS INONDATIONS : 271 FAMILLES SINISTRÉES RECASÉES SUR UN SITE DE KEUR MASSAR APS PLAN ORSEC : UNE LARGE PART SERA RÉSERVÉE À DIOURBEL, PROMET ALY NGOUILLE NDIAYE

Harmonisation du cadre institutionnel pour l’amélioration du climat des affaires en RDC


  4 Septembre      11        Economie (9677),

   

Kinshasa, 04 septembre 2020 (ACP).-  La Vice-Premier ministre, ministre du Plan, Elysée Munembwe Tamukumwe, a présidé mercredi en son cabinet de travail, une séance de travail en vue d’harmoniser le cadre institutionnel de collaboration en matière d’amélioration du climat des affaires, a appris vendredi l’ACP de la cellule de communication de ce ministère.

Selon la source, cette réunion qui était convoquée sur instruction du Premier Ministre, a réuni entre autres, les délégués de la Cellule du Climat des Affaires de la Présidence de la République ; les délégués de la Primature ; l’Agence nationale pour la promotion des investissements (ANAPI) ainsi que les experts du Ministère du Plan. Pour la Vice-Premier ministre, ministre du Plan, il était question d’analyser les cadres de collaboration interinstitutionnelle proposés par la Cellule du climat des affaires de la Présidence de la République, et celui des experts du Ministère du Plan,  d’en harmoniser les vues en fonction des dispositions légales en vigueur, afin de produire un cadre unique de collaboration interinstitutionnelle.

Après échange des vues entre tous les délégués présents à la réunion, Mme Munembwe a décidé le renvoi du travail d’harmonisation à une date ultérieure, afin de permettre à toutes les parties prenantes de s’imprégner des cadres de collaboration interinstitutionnelle proposée et d’en enrichir le contenu.

Auparavant, Elysée Munembwe avait rappelé à ses interlocuteurs, la nécessité d’intégrer le fonctionnement des commissions techniques dans le circuit qui mène au Conseil des Ministres et aboutit aux décisions gouvernementales.

Dans la même catégorie