ANP Le Chef du Gouvernement nigérien accorde un entretien à l’Ambassadeur de France au Niger AIP Electricité : la panne technique survenue à la centrale d’Azito réparée (DG) AIP Des dos d’ânes sur les principales artères de Séguéla face aux accidents récurrents AIP Côte d’Ivoire-AIP/Des fillettes victimes de séquestration à Grand-Lahou seront prises en charge à Abidjan (Ministère) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le projet d’inventaire forestier et faunique s’achève le 4 juillet (Ministère) ANP L’Ambassadrice d’Espagne au Niger au Cabinet du Premier Ministre Ouhoumoudou Mahamadou GNA UNAIDS organizes COVID-19 workshop for Facilitators GNA Subsidise antipsychotic drugs: Mental health patients send SOS to gov’t APS KAOLACK : UN SCANNER GRATUIT POUR SOULAGER LES POPULATIONS APS COVID-19 : LA CSS DÉVELOPPE DES MODÈLES DE RÉSILIENCE EN APPUI AUX ENTREPRISES

Haut Katanga: la recherche pointue au cœur d’un séminaire à UNILU


  25 Février      27        Education (4694),

   

Lubumbashi, le 25 Février 2021 (ACP).- Le recteur de l’université  de Lubumbashi (UNILU), Gilbert Kishiba Fitula a procédé jeudi à l’ouverture du séminaire universitaire au profit d u personnel scientifique de cette institution, portant sur la recherche pointue dans la rédaction des travaux de fins d’études du troisième cycle et  de thèse de doctorat.

Dans son allocution, Le professeur Gilbert Kishiba a indiqué que le relèvement et l’essor d’une nation passent par une éducation de qualité à travers d’une main d’œuvre qualifiée. Mobile pour lequel ces assises ont été organisées pour  recycler le personnel scientifique en vue de s’assurer d’un encadrement couplé à des travaux de qualités susceptibles de résoudre des problèmes sociétaux a-t-il signifié.

Plusieurs orateurs  de la crème savante  de cette alma mater ont été à l’honneur en vue d’édifier les chercheurs sur des questions relatives à une recherche pointue.
La méthodologie identifiée comme la clé de la validité d’une recherche de qualité

A cet effet, le Pr Albert Malu de la faculté des sciences agronomiques a invité les chercheurs à avoir le zèle de publier dans des journaux scientifiques internationaux en vue d’assurer la visibilité de L’UNILU ainsi que leur propre notoriété, a indiqué soulignant que la validité d’une recherche de pointe est liée à une méthodologie rigoureuse.

Cette dernière doit contenir des objectifs clairs en vue de montrer comment procéder à la collecte, traitement et diffusion des résultats.

Il a à cet effet invité les chercheurs a utilisé un langage multidimensionnel en vue de bien faire comprendre ces résultats aux différentes couches de la population.  Pour ce faire, les chercheurs devraient couler leurs recherches sous forme des articles, plaidoyers, sensibilisations pour atteindre à la fois, les scientifiques, politiciens incluant les communs de mortel.

Il a aussi invité les scientifiques à utiliser la structure introduction, matériel et méthode, résultat et discussion, IMRD en vue de rendre leurs travaux clairs, limpides et valides pour être acceptés et utilises sous d’autres cieux de l’univers scientifique.

Il a en outre insisté sur les qualités et vertus de la recherche de pointe qui d’après lui doit réunir quatre éléments essentiels. La précision, la clarté, la concision ainsi qu’à un bon usage de verbes.
Concernant la structure IMRD, la conjugaison du passé est plus utilisée à la partie méthodologie et matériel et que le présent est plus utilisé dans l’introduction ainsi qu’à la conclusion.
Le professeur Albert Malu a souligné que le titre d’un travail scientifique est un déterminant incontournable et doit être strictement informatif.

Le rôle des tests statistiques dans un travail scientifique

Le pr Jacques Kambulu de la faculté des sciences sociales a quant à lui montré le rôle des tests statistiques dans un travail scientifique.
Il fait savoir qu’il existe deux sortes des variables ou de données dans une recherche scientifique. Les données quantitatives et qualitatives.
C’est dans le cas des données quantitatives qu’intervient la méthode statistique qui implique les tests statistiques a-t-il ajouté.
Selon lui, les tests statistiques permettent de comparer deux groupes d’individu en vue de mettre en évidence la différence qui est soit liée au hasard ou à un facteur explicatif lors d’une étude scientifique.

Lors des tests scientifiques, les résultats sont coulés sous forme de fréquence, score et pourcentage. Et pour y arriver actuellement on utilise plusieurs logiciels à savoir, R, SPSS, Minutab, Excel et tant d’autres qui tous aboutissent toujours au même résultat.

Comment interpréter et discuter les résultats d’une recherche scientifique

Le pr Tshilonda kasola à quant à lui parlé de la manière d’interpréter et de discuter des résultats d’une recherche scientifique. Il a indiqué que le chercheur ne doit pas toujours se limiter à donner des résultats chiffrés sous forme des pourcentage, graphiques ou autre représentation mais plus il doit arriver à donner le sens où les explications de ces résultats en vue d’éclairer l’opinion sur les causes d’un phénomène ou problèmes qui avait fait l’objet de sa recherche .
En suite viendra la discussion qui consistera à confronter les résultats obtenus au résultat tel qu’annoncé dans l’hypothèse et ce, en lumière des résultats des travaux antérieurs.

Comment former les étudiants dans les travaux pratiques en fonction de leurs styles d’apprentissage

Le Doyen de la faculté de psychologie, le pr Jacques Kalumba Ngoy a quant à lui indiqué que la façon dont les enseignants ont appris les cours peut influencer leur style d’apprentissage chez les apprenants.
A cet effet, il a mis en exergue quatre sens : la vue, l’ouïe, l’odorat et parfois le touché qui sont indispensables lors de l’apprentissage car la mémoire visuelle est supérieure à celle sémantique.

Pour répondre aux attentes des apprenants, le personnel scientifique doit arriver à découvrir le style d’apprentissage approprié à son auditoire.
L’orateur a en distingué trois sortes, celui qui apprend facilement par les biais des images, en opposé de celui qui aime plus des théories comme en droit puis de celui qui aime plus manipuler.

Sur ce, le pr Jacques Kalumba a invité les assistants et chefs des travaux à toujours combiner les trois styles pour que la leçon transmise lors des travaux pratiques soient bien assimilées.

Dans la même catégorie