AIP Côte d’Ivoire- AIP/ Le ministre Moussa Sanogo rend hommage aux femmes de Touba AIP Côte d’Ivoire-AIP/Législatives 2021 : La liste PDCI/EDS élue rend hommage au président Henri Konan Bédié AIP Côte d’Ivoire-AIP/ JIF 2021 : Les femmes de Daloa invitées à sensibiliser pour la paix et la cohésion sociale AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19: Cent quarante-quatre nouveaux cas enregistrés lundi APS MACKY SALL PROMET UNE RÉORIENTATION DES ALLOCATIONS BUDGÉTAIRES EN FAVEUR DE L’EMPLOI APS LE CHEF DE L’ETAT ANNONCE L’ALLÈGEMENT DU COUVRE-FEU À DAKAR ET À THIÈS APS L’ÉDITION 2021 DE LA CAN U17 ANNULÉE (MÉDIAS) APS DES FEMMES LEADERS POLITIQUES ET DE LA SOCIÉTÉ CIVILE POUR UN DIALOGUE CONSTRUCTIF APS HIÈS REÇOIT SA DEUXIÈME DOTATION DE VACCINS ANTI-COVID GNA COVID-19 Vaccination: GHS vaccinates 300,000 people within a week

Haut-Katanga : réhabilitation prochaine du bloc de prise en charge des victimes de violence sexuelle à l’hôpital Sendwe


  10 Février      8        Société (29569),

   

Lubumbashi, 10 Fév. 2021 (ACP).- Le bloc devant abriter le centre des services intégrés de prise en charge des victimes de violence sexuelle à l’hôpital général de référence Jason Sendwe de Lubumbashi sera réhabilité dans les prochains jours par le gouvernement provincial du Haut-Katanga avec l’appui logistique des Fonds de l’Agence des Nations Unies pour la Population (UNFPA).

Une commission mixte conduite par le directeur de cabinet du gouverneur du Haut-Katanga, Me Jean Peti Mukena a effectué mardi une visite à l’hôpital Jason Sendwe afin d’évaluer le coût des travaux de réhabilitation du bloc. La commission mixte est composée des membres du cabinet du gouverneur, du ministre provincial de la santé et de la ministre provinciale du genre femme famille et enfant du Haut-Katanga ; et des membres du bureau de l’UNFPA Lubumbashi.

Ce bloc sera divisé en quatre compartiments pour les services d’urgence gratuits de prise en charge des survivantes des violences sexuelles, a indiqué le ministre provincial de la santé Joseph Sambi Bulanda. Ce projet vise à créer une clinique unique assurant une prise en charge holistique réunissant en un même lieu, les services essentiels à offrir aux survivantes de violence sexuelle pour leur épargner le parcours des longues distances afin de bénéficier de la prise ne charge médicale, juridique et du processus de réinsertion sociale ou économique.

Etat alarmant des bâtiments de l’escadron de protection de la femme et de l’enfant de Lubumbashi

Les bâtiments abritant les services de la police nationale congolaise dans la commune Kampemeba à Lubumbashi, escadron de protection de la femme et de l’enfant et de prévention des violences sexuelles, sont dans un état alarmant.

Ce constat a été fait mardi par le ministre provincial des infrastructures du Haut-Katanga, Miguel Kashal Katemb qui a rejoint sur ce lieu la ministre provinciale du genre femme famille et enfant, Mme Léopoldine Salila Konde.

Miguel Kashal Katemb a souligné qu’il y a urgence de retaper ces bâtiments afin d’offrir aux policiers de cet escadron un environnement sain de travail, et aux détenus, des conditions humaines d’incarcération.  Il a promis de faire rapport au gouverneur de province pour que le lancement des travaux de réhabilitation de ces bâtiments soit imminent.

Mme Léopoldine Salila Konde a quant à elle, salué la réhabilitation du bloc devant abriter le centre des services intégrés de prise en charge des victimes de violence sexuelle à l’hôpital général de référence Jason Sendwe de Lubumbashi d’une part, et celle des bâtiments de l’escadron de protection de la femme et de l’enfant et de prévention des violences sexuelles.

Dans la même catégorie