APS UNE « FORTE RÉGRESSION » DE LA TORTURE NOTÉE AU SÉNÉGAL, ASSURE L’ONLPL APS QUINZE FILMS BELGES POUR CÉLÉBRER LES ‘’10 ANS DES MAGRITTE DU CINÉMA’’ À DAKAR APS JOJ 2026 : LE CNOSS ET L’AFD SIGNENT UN ACCORD DE FINANCEMENT APS LE DOCUMENT DE STRATÉGIE NATIONALE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION EXPLIQUÉ PAR L’OFNAC APS PRÉVENTION DE LA TORTURE : DES AGENTS D’EXÉCUTION DES LOIS EN FORMATION À THIÈS APS LE GUIDE RELIGIEUX CHEIKH ABDOULAYE WILANE INHUMÉ À KAFFRINE ANP Le Directeur Général réélu de l’ASECNA reçu par le Président Issoufou Mahamadou AIP Côte d’Ivoire-AIP / L’ANP invite les journalistes à la vigilance dans les écrits en cette période électorale AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les journalistes scientifiques ivoiriens se forment à la sensibilisation sur le coronavirus GNA Ghana commemorates World Patients Safety Day

Hommes politiques et médias exhortés à la préservation de la paix


  13 Septembre      10        Médias (1365),

   

Man, 13 sept 2020 (AIP) – La présidente du Conseil national des droits de l’homme (CNDH), Sangaré Namizata, a exhorté samedi 12 septembre 2020 à Man, les hommes politiques et les médias à la préservation de la paix en période électorale.

Elle a souligné lors de son intervention, que la paix et le maintien d’un climat de paix est de la responsabilité de tous et surtout les hommes politiques qui doivent agir conformément à la loi, tout en retenant que cette paix est gage du bien-être et du respect des droits de l’homme.

Dans son adresse aux hommes politiques, la présidente du CNDH les a appelés à donner à la Côte d’Ivoire des élections transparentes et apaisées.

Quant aux médias, ils ont été invités à jouer leur rôle régalien. « Votre rôle de sensibilisateurs, d’éducateurs afin de permettre à nos concitoyens d’avoir de bonnes informations pour effectuer des choix informés, des choix éclairés lors des élections à venir », a-t-elle soutenu.

Mme Sangaré a estimé que les journalistes doivent à travers leurs écrits, promouvoir la paix sociale et refuser d’être des relais de tout ce qui est nocif , pour la paix et la cohésion sociale en Côte d’Ivoire.

Dans la même catégorie