AIP La communauté artistique de Côte d’Ivoire rend hommage à Gon Coulibaly AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19 : Une société minière offre une 3ème tranche de dons aux populations de Hiré AIP Cote d’Ivoire-AIP/ COVID-19: 49 nouveaux cas et 269 guéris le 11 août 2020 (Ministère) GNA COVID-19: UNFPA donates to reduce risks of frontline health workers GNA First degree is a minimum qualification for teaching at Basic Schools-Minister GNA Family inability to pay for education shouldn’t deny child’s access-Minister GNA First Lady supports Ga Mashie Homowo festival GNA GNAT calls on Ghanaians to preserve nation’s peace GNA COVID-19 and Koku the undertaker GNA President cuts for redevelopment of La General Hospital

MBOUR : LES CHAUFFEURS DE BUS ‘’TATA’’ S’OPPOSENT À LA MISE EN PLACE D’UNE TAXE MUNICIPALE


  12 Décembre      12        Société (21624),

   

Dakar, 12 déc (APS) – Les chauffeurs et transporteurs de bus ’’TATA’’
en activité à Mbour (ouest) ont immobilisé, mercredi, leurs véhicules,
43 au total, en guise de protestation contre la mise en place d’une
taxe mensuelle de dix mille francs CFA par les autorités municipales
de la capitale de la Petite-Côte.

’’La mairie de Mbour a décidé que nous devons payer une taxe de 10 000
francs par mois. Au cours d’une rencontre avec le Préfet, nous avons
proposé le paiement d’une somme unique au Trésor de Mbour à répartir
entre les communes concernées par nos trajets ; une répartition à
faire par le Conseil départemental. Ce qui n’est pas encore fait’’, a
expliqué Pierre Mbakhane Gomis, président du Collectif des quatre GIE
du transport en commun.

’’Et quelques mois après, la mairie de Ngaparou a délibéré à son tour
pour demander 15 000 francs CFA par véhicule et par mois, soit un
total de 25 000 francs’’, a déploré M. Gomis, ajoutant qu’ils ont
envoyé aux deux conseils municipaux, avec ampliations au Préfet et aux
autorités compétentes, une demande d’exonération de taxes.

Il a fait état de ‘’nombreuses charges’’ à honorer par les transporteurs.

’’Des négociations ont eu lieu mais elles n’ont abouti à rien.
Aujourd’hui, on nous a envoyés la Police, le Trésor et des agents de
la mairie pour occuper notre espace et nous demander des fiches pour
la taxe municipale. Je pense qu’il y a anticipation parce qu’on
pouvait attendre. Ils ne l’ont pas fait et on a tout bonnement décidé
d’immobiliser nos véhicules’’, dit-il.

El Hadj Gueye, président de la commission transport et mobilité
urbaine, à la Commune de Mbour, a souligné que depuis plus d’un an les
transporteurs ‘’refusent de payer la taxe municipale fixée par une
délibération du Conseil municipal en 2017.

’’Malgré les rappels du maire et les réunions tenues, ils persistent
sur leur position en refusant de payer la taxe municipale’’, a-t-il
dénoncé, précisant que c’est le Conseil exécutif des transports
urbains de Dakar (CETUD) qui a proposé le paiement de cette taxe de 10
000 francs CFA.

Dans la même catégorie