ANG Bancada Parlamentar de PAIGC promete mover queixa contra mesa da ANP ATOP SANTE DES MERES ET DES ENFANTS DU TOGO : L’ONG « COURSIER D’HOPITAL INTERNATIONAL » SIGNE UN PARTENARIAT AVEC L’ATBEF ATOP LA PRESIDENTE DE LA HAUTE COUR DE JUSTICE DU BENIN ET L’AMBASSADEUR DU SENEGAL AU TOGO CHEZ LE PREMIER MINISTRE ATOP EDITION 2020 DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DE LUTTE CONTRE LE SIDA : UNE CONFERENCE DEBAT MARQUE LA CELEBRATION APS PLAIDOYER DE MAIRES POUR PLUS DE MOYENS DE LUTTE CONTRE LES FEUX DE BROUSSE APS LE SYNTTAS DÉCRÈTE 72 HEURES DE GRÈVE RENOUVELABLES APS COVID-19 : LANCEMENT DE L’ALLIANCE POUR LA RÉPONSE À L’INFODÉMIE SUR LE CONTINENT APS LE COORDONNATEUR DE L’UVS PRÔNE UNE POLITIQUE GLOBALE D’USAGE DU NUMÉRIQUE AIP L’extinction de la télévision analogique démarre à partir du 1er janvier 2021 AIP Save the children présente son plan opérationnel 2020 sur l’éducation des OEV à Bondoukou

IDRISSA SECK JUSTIFIE SON CHOIX DE RÉPONDRE POSITIVEMENT À MACKY SALL


  2 Novembre      17        Politique (13197),

   

Dakar, 1-er nov (APS) – L’ancien Premier ministre Idrissa Seck a justifié, dimanche, son retour dans la mouvance présidentielle, par le souci d’une ‘’union’’ de l’ensemble des forces vives de la Nation pour ‘’mieux faire face aux défis du moment’’.

‘’Après plusieurs mois d’échanges dans le cadre du dialogue national comme au cours de plusieurs rencontres en tête-à-tête avec le président, après une analyse lucide et sereine du contexte international, africain, sous régional et national, la nécessité nous est clairement apparue de répondre positivement à l’appel du président de la République’’ , a-t-il dit dans une déclaration.

L’ancien Premier ministre, Idrissa Seck a été nommé, dimanche, président du Conseil économique, social et environnemental (CESE).

Le leader du Rewmi, arrivé deuxième lors de la dernière présidentielle du 24 février 2019, remplace Aminata Touré, limogée mercredi dernier.

Deux responsables de Rewmi, Yankhoba Diattara (Economie numérique et Téléocommunications) et Aly Saleh Diop (Elevage), font par ailleurs leur entrée dans le gouvernement de 33 ministres et quatre secrétaires d’Etat formé dimanche.

Arrivé deuxième à la présidentielle de février 2019, Idrissa Seck a fait savoir que des ‘’intelligences’’ lui avaient demandé de choisir un autre chemin, celui d’une opposition radicale en utilisant les interrogations et les inquiétudes des populations nées du contexte de la crise pour fragiliser le régime en place et en tirer profit.

‘’Je n’ai pas choisi ce chemin. J’ai choisi le chemin d’une implication directe et personnelle pour participer aux efforts qui nous incombent à tous pour redresser le pays. Nous avons fait le choix responsable de répondre positivement à l’appel du président d’unir l’ensemble des forces vives de la Nation. Ce n’était pas facile, mais nous y sommes arrivés’’, a expliqué Idrissa Seck.

Selon le président du Conseil départemental de Thiès, ‘’tout le monde doit s’impliquer dans la politique de l’Etat pour sortir le Sénégal de la crise dans laquelle il se trouve’’.

‘’Ce sont des sacrifices qu’il faut faire. Ce n’était pas évident de prendre cette décision parce que certains n’étaient pas d’accord, mais c’est un devoir que je dois rendre à mon pays’’, a-t-il fait savoir.

Le nouveau président du CESE a terminé en disant : ‘’On a politiquement annoncé ma mort à plusieurs reprises, mais je suis toujours vivant, donc cela ne me fait rien.’’

Dans la même catégorie