MAP M. Bourita à Bamako porteur d’un message d’encouragement, d’amitié et de solidarité APS UN PROJET D’ASSISTANCE SOUS FORME DE TRANSFERTS MONÉTAIRES CIBLE PLUS DE 145.000 PERSONNES DANS 12 DÉPARTEMENTS APS MACKY SALL : « LE TER VA DÉMARRER DANS LES PROCHAINS MOIS » AIP Côte d’Ivoire –AIP / Le journal  » l’Inter  » rafle le prix du meilleur organe de presse de la CAIDP ANP Des journalistes ouest-africains en formation sur la lutte contre les crimes économiques et financiers ANP Rencontre des Cadres de la Communication : Les participants recommandent un rehaussement des subventions allouées au secteur APS LE PRÉSIDENT SALL PRESSE LE GOUVERNEMENT D’ACCÉLÉRER LES RÉFORMES DANS PLUSIEURS SECTEURS APS AGROÉCOLOGIE : DES ORGANISATIONS PAYSANNES ET DE LA SOCIÉTÉ CIVILE PEAUFINENT LEUR CONTRIBUTION À LA POLITIQUE AGRICOLE NATIONALE APS MAGAL 2020 : SONATEL RENFORCE SA PRÉSENCE APS VERS UN ALLÉGEMENT FISCAL POUR LA PRESSE ET LE TOURISME SUR LA PÉRIODE 2020-2021

IMPACT DU CORONAVIRUS : DES ACTEURS DE LA MUSIQUE PROPOSENT DES SOLUTIONS DE SORTIE DE CRISE


  31 Août      2        Arts & Cultures (1196),

   

Dakar, 31 août (APS) – Sept organisations des acteurs de la musique proposent, dans une lettre ouverte au chef de l’Etat Macky Sall, des solutions de sortie de crise de leur secteur fortement touché par les conséquences de la pandémie du nouveau coronavirus.

« Aujourd’hui, l’Etat doit se rendre disponible pour nous défendre en commençant par nous écouter : nous écouter non pas jouer et chanter, car les cœurs ne sont pas à la fête, mais nous écouter proposer des solutions de sortie de crise pour notre secteur’’, ont écrit les artistes et auxiliaires des métiers de la musique dans cette lettre dont l’APS a reçu une copie.

La Coalition des instrumentistes de musique du Sénégal (Sama instrument), l’Association des techniciens du spectacle et de l’audiovisuel du Sénégal, Africa Fête, Urban culture consulting (UCC), la Coalition interprofessionnelle des producteurs et éditeurs phonographiques (CIPEPS), l’Association des Managers et Agents d’artistes (AMAA), l’Association des Métiers de la Musique du Sénégal, sont les organisations signataires de cette lettre ouverte adressée au chef de l’Etat Macky Sall, « protecteur des arts et des artistes ».

Elles disent ainsi vouloir à travers cette lettre « inciter l’Etat à prendre de bonnes décisions en évitant les solutions ponctuelles et en y associant les acteurs de la musique qui sont parmi les plus touchés par la pandémie ».

« Le monde des arts amorce une lente agonie et il sera très difficile de nous sauver », soutient la coalition des acteurs de la musique.

Selon elle, « quel que soit le remède, il sera trop tard pour les arts et les artistes », faisant savoir que les artistes veulent « retrouver » leur « dignité ».

Elle évoque les difficultés du secteur de la musique depuis sept mois marquant l’arrêt des activités professionnelles avec les mesures prises par le ministère de l’Intérieur, notamment le couvre-feu et la fermeture de tous les espaces publics et culturels.

Néanmoins, la coalition des acteurs de la musique salue les efforts déployés par l’Etat pour soutenir les artistes. Elle cite « l’aide à la culture dans le cadre du Fonds force Covid-19 et d’adoption en Conseil des ministres du projet de loi sur le statut de l’artiste et autres professionnels de la culture ».

Elle rappelle toutefois au chef de l’Etat quelques manquements notamment la « non application de la redevance pour copie privée malgré le travail déjà accompli », « ces artistes menacés d’expulsion pour défaut de paiement de loyer, etc. ».

Dans la même catégorie